Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 16 juin |
Saint Jean François Régis
home iconCulture
line break icon

L’hymne à l’Eucharistie de Pavarotti et Sting

La rédaction d'Aleteia - Publié le 25/06/17

Il y a ving-cinq ans, le chanteur de The Police et le ténor italien se sont retrouvés pour interpréter ensemble "Panis Angelicus".

C’était il y a vingt-cinq ans : l’un des plus grands ténors de tous les temps rencontrait l’une des stars du rock les plus connues au monde pour une prestation scénique qui compte sans doute encore parmi les plus impressionnantes. Sur scène, ce jour-là, Luciano Pavarotti, à l’occasion de l’une des représentations sa tournée « Pavarotti and friends », le chanteur d’opéra avait convié Sting, l’ancien leader du groupe The Police. Dans la ville natale du ténor, à Modène, en Italie, les deux hommes interprétaient une hymne particulièrement touchante et profonde à l’Eucharistie et à la présence réelle du Christ dans cette dernière.

Le résultat, encore aujourd’hui, ne manque pas de faire frissonner. À la puissance habitée de la voix de Luciano Pavarotti se mêle la tonalité intime et chaleureuse de celle de Sting. L’un semble projeter le message au public avec une force rayonnante, tandis que l’autre le lui confie dans une proximité des plus chaleureuses.

Les paroles de cette hymne remontent au IIIe siècle. Elles ont été écrites par saint Thomas d’Aquin avant d’être mises en musique par d’innombrables compositeurs. Mais la version interprétée par les deux artistes compte sans doute parmi les plus connues et les plus touchantes. Il s’agit de celle écrite en 1872 par le compositeur français César Franck, célèbre pour avoir été organiste titulaire de la basilique Sainte-Clotilde de Paris.

Panis Angelicus, en latin « Le pain des anges », exprime avec des mots simples l’admiration d’un « simple et pauvre » serviteur de Dieu devant le mystère de l’Eucharistie :

« Le pain des anges Devient le pain des hommes Le pain du ciel met Un terme aux symboles Ô chose admirable! »

Décédé en 2007 à l’âge de 71 ans, Luciano Pavarotti reste à ce jour l’un des plus grands ténors de l’histoire de l’opéra, ayant su allier l’excellence artistique à une certaine accessibilité auprès du grand public.

Tags:
Musique
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-MAYLINE-MIRACLE-EMMANUEL TRAN
Agnès Pinard Legry
La guérison de Mayline, le miracle attribué à Pauline Jaricot
2
Brother, Sister, Family
Edifa
Parents, évitez ces erreurs avec votre aîné
3
Mathilde de Robien
Après des infidélités et une séparation, comment Jésus a finaleme...
4
Anna Gebalska-Berekets
Sœur Julie, l’ange de la bonté des camps nazis
5
Mathilde de Robien
Mode d’emploi pour prier le chapelet
6
Mathilde de Robien
La plus belle question à poser à votre conjoint le soir en rentra...
7
ROSE
Robert Cheaib
Avant de tomber amoureux, mariez-vous !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement