Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Un concours pour montrer le vrai visage de l’Afrique

© Ismael MS
Harambee
Partager

Le prix international "Harambee - Communiquer l'Afrique" est un concours ouvert à tous les pays et organisé tous les deux ans depuis 2004. Il vise à promouvoir l’image de l’Afrique dans l’opinion publique. Questions à Marie-Noëlle Muller, présidente de l'association Harambee France.

Aleteia : Que récompense votre prix ?
Marie-Noëlle Muller : Ce sera notre 7e édition et c’est un événement culturel majeur car il s’agit par ce biais de sensibiliser le monde à une vision positive de la culture africaine. L’idée était de trouver un système pour qu’une image vraie de l’Afrique soit présentée dans les médias. Nous récompenserons des reportages et court-métrages sur l’Afrique et remettrons un prix de 5 000 euros pour les professionnels dont le documentaire aura été programmé à la télévision ou sur des sites internet d’information puis également un prix de 1 500 euros pour les étudiants de moins de 25 ans qui auront réalisé un vidéo-clip.

Qui sera le parrain du prix Harambee cette année ?
Il s’agit de Sani Magori, un Nigérien, ingénieur en agronomie qui a ensuite fait un Master 2 en réalisation documentaire de création à l’université Gaston Berger de Saint-Louis (Sénégal). En 2010, il a fondé la société Maggia Images, qui produit essentiellement des documentaires africains. Grâce à son travail, Sani a obtenu une vingtaine de prix à travers le monde, dont le prix Jean Rouch au Forum africain du film documentaire de Niamey en 2008. Il a également été sélectionné au Festival de Cannes 2009. Son dernier film produit en 2016 est L’arbre sans fruit.

Comment participer au concours ?
Il faut renvoyer les documentaires avant le 30 septembre 2017 sur le site d’Harambee international. Cliquez ici pour découvrir les conditions de participation.

Quels sont les critères de sélection des reportages ?
Il y en a cinq prépondérants au delà de l’aspect esthétique. Nous sommes attentifs à ce qui évoquera la valeur de l’éducation en tant que moyen indispensable pour atteindre une véritable promotion de la personne et un développement paisible de la société africaine. Le respect de la dignité de la personne humaine sera aussi un critère de sélection, indépendamment de sa condition et de son niveau social. Nous nous appelons Harambee ce qui signifie « Tous ensemble », donc il faudra que les vidéos montrent l’importance de la solidarité et de l’entraide avec le rôle majeur que joue la famille dans la société africaine. Enfin, nous aimerions que soient promues par ces vidéos des expériences positives d’intégration dans la société européenne.

Où aura lieu la remise de prix ?
La remise du prix sera organisée cette année à Toulouse en France le 17 novembre prochain et la soirée se déroulera dans l’emblématique salle Tolosa, de l’Institut catholique.

Le lendemain, une projection du film de notre parrain Sani Magori « Koukan Kourcia Les médiatrices » sera proposée à 18 heures au cinéma l’ABC de Toulouse et Sani Magori sera là évidemment !

Propos recueillis par Sabine de Rozières.

Pour en savoir plus, c’est par ici.

Tags:
Afrique
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]