Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 26 juillet |
Saints Anne et Joachim
home iconSpiritualité
line break icon

« On ne voit bien qu’avec le cœur »

Jacques Gauthier - Publié le 23/06/17

Le cœur est vu comme le symbole de l’amour, le lieu de notre être spirituel, le temple de Dieu. C’est une antenne très sensible qui a ses raisons, comme dirait Pascal, et qui nous fait entrer en relation avec la beauté, le monde, la souffrance, le mystère, l’Autre qu’on appelle Dieu.

L’éveil du cœur

Les sages et les mystiques nous préviennent; ce n’est pas aisé de revenir à ce « sixième sens », où nous entendons, voyons, touchons, goûtons, sentons autrement. « On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux », confiait le renard au Petit Prince. C’est comme si après avoir exploré tant de paysages nous arrivions toujours à ce lieu premier du coeur où tout commence. Sainte Édith Stein donne une définition lumineuse du coeur comme le lieu du fin fond de l’âme :

« Le cœur est proprement le centre de la vie. Nous désignons par là, bien sûr, l’organe aux battements duquel est liée la vie du corps, mais nous entendons aussi familièrement sous ce terme le fin fond de l’âme, manifestement parce que le cœur est au plus haut point intéressé à ce qui se vit au plus profond de l’âme, et parce que la connexion du corps et de l’âme n’est nulle part plus directement sensible » (La Puissance de la Croix).

John Milton écrit dans son Paradis Perdu, « ce ne sont pas les lieux, c’est son cœur qu’on habite ». Habiter ce lieu intime, c’est se trouver soi-même. Suivre cette boussole du cœur, c’est assister à la naissance de sa vocation, à la transformation de son visage intérieur.

Les sagesses orientales parlent d’éveil du cœur, de contact avec son être profond, son vrai « moi ». Les religions monothéistes nomment ce contact une rencontre de Dieu. Les différentes traditions monastiques proposent des pistes qui mènent à cette voie de l’intériorité : lectio divina, méditation, oraison, liturgie, silence, travail manuel.

Lire la suite sur le blogue de Jacques Gauthier.


Sacred Heat Jesus

Lire aussi :
Ode au Sacré Cœur de Jésus

Tags:
jesus
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
2
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
3
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
4
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
5
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
6
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
7
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement