Aleteia

Il serait possible de s’aimer sans se disputer !

© Shutterstock
Partager
Commenter

Et si les disputes au sein d'un couple n'étaient pas nécessaires ? Karine Danan, psychopraticienne, nous dit tout sur les façons de désamorcer les colères, d'éviter les cris et d'améliorer le bien-être de chacun.

Emporté dans une dispute, il est souvent difficile de contenir sa colère et de se raisonner. Si le désaccord est pertinent dans une relation de couple, les disputes ne sont pas nécessaires pour s’aimer. Pour apaiser les tensions, Karine Danan, psychopraticienne, propose d’interpeler l’autre en lui posant une question ou en ramenant la discussion sur le « je » au lieu de s’enliser dans des reproches inutiles. Interview et petites astuces pratiques pour tous…

Comment désamorcer une dispute au sein d’un couple ?

Karine Danan : Ce qui nous emporte dans la dispute sont souvent nos émotions. La première chose à faire pour désamorcer une dispute est alors de calmer le flot émotionnel en respirant, en se recentrant sur notre corps. Abaisser notre rythme cardiaque, baisser le son de notre voix, diminuer nos gestes sont un premier moyen de reprendre le contrôle sur nous-mêmes si nous voulons éviter une dispute.

Après quoi il est possible d’y voir plus clair et de se re/mettre à l’écoute, lâcher notre volonté de faire entendre à tout prix notre point de vue et entendre ce que l’autre cherche vraiment à nous dire de son besoin ou de ses attentes pour voir si nous pouvons y répondre ou non. Nous pouvons également attendre que l’autre soit plus calme pour continuer l’échange ou choisir de l’arrêter ensemble pour remettre la discussion à un moment plus propice.

Quelles attitudes/Quels mots enveniment la situation ?

Karine Danan : L’attitude qui consiste à ne pas écouter l’autre, à couper la parole, à essayer de convaincre, à ironiser, être condescendant, se murer dans le silence, être agressif ou crier envenime bien souvent la situation. Les reproches et le fait de parler de l’autre au lieu de parler de soi, de sa façon de voir les choses sans prendre en compte le point de vue du conjoint envenime aussi la situation. Une dispute ne montre pas nécessairement un désaccord, mais la plupart du temps une difficulté à s’écouter et s’entendre ou encore à dire vraiment ce qui se passe pour nous par peur ou méconnaissance de notre besoin réel.

Nous nous disputons la plupart du temps parce que nous voudrions que l’autre voie les choses comme nous, pourtant l’autre n’est et ne sera jamais nous et peut-être que cet autre ne peut/veut pas se soumettre à ce que nous voulons. C’est une richesse dont on peut tirer parti plutôt que de nous faire du mal. Nous disons parfois des mots qui dépassent notre pensée. Ou encore faire mine de ne pas entendre. Souvent, on voudrait dire quelque chose et les mots qui sortent de notre bouche ne représentent plus du tout ce que nous souhaitions partager. Dans ce cas, il est toujours possible de reformuler et de s’assurer que l’autre à bien compris le message. Ce qui nous semble évident ne l’est pas pour l’autre.

Comment renouer le dialogue après une dispute ?

Karine Danan : La communication verbale (les mots que nous utilisons) n’est qu’une part de la communication. Si notre attitude est paradoxale ou incohérente avec nos mots, l’autre réagira toujours à cette attitude avant de nous écouter. Nous faire pardonner ne consiste pas seulement à dire, mais surtout à agir. Il y a un temps pour résoudre les problèmes et un temps pour les évaluer. La dispute vient souvent du fait que nous cherchons des solutions avant même de comprendre le problème. La patience est une vertu quand on veut vivre sans dispute. Savoir se faire pardonner, c’est reconnaître nos erreurs et reconnaître que nous avons blessé l’autre. On se sent toujours mieux quand les autres reconnaissent qu’ils nous ont fait mal.

Quelles sont les erreurs clefs dans une dispute ?

Karine Danan : Continuer malgré l’émotion qui monte chez l’un ou chez l’autre est l’erreur la plus répandue. Une fois assaillie par nos émotions, nous ne sommes plus capables de penser avec efficacité. Nous risquons de croire que nous nous parlons alors qu’en fait nous monologuons l’un à côté de l’autre. Vouloir à tout prix trouver une solution, convaincre l’autre de notre point de vue, obtenir une réponse ou un résultat immédiat sont des bons ingrédients pour déclencher ou envenimer une dispute. Les reproches ou les accusations mettent l’autre sur la défensive et quand nous sommes sur la défensive, nous ne sommes pas ouverts à un échange.

Une autre erreur consiste à s’attendre à ce que l’autre ne réagisse pas ou réagisse en souriant à tout ce que nous lui disons ou à tout ce que nous faisons. Laisser l’autre sentir ses propres émotions sans s’engluer dedans et le laisser se calmer est une autre façon de sortir ou éviter une dispute. Le désaccord n’est pas la dispute et le désaccord n’est jamais agréable, laissons-nous aussi le droit de sentir et laisser passer ce que nous sentons. Prenons notre temps pour nous entendre et respectez nos différences.


Dans son dernier livre, S’aimer sans se disputer…, Karine Danan livre les clés pour un couple heureux. Interview et conseils d’une pro des relations amoureuses.
En savoir plus : www.karinedanan.fr


 

Partager
Commenter
Tags:
couple
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]