Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

ePaul, le nouveau robot d’Aleteia qui aide à communiquer sa foi 

Aleteia
Partager

Alors que le Pape appelle à « un style d’évangélisation créatif et ouvert sur le monde », un robot conversationnel donne aux catholiques un nouveau moyen de se connecter et de partager leur foi.

Dimanche 28 mai, lors de la Journée mondiale de la communication, le pape François a délivré un message particulièrement fort :

« Je suis absolument convaincu que nous devons briser le cercle vicieux de la peur et de l’angoisse afin d’enrayer ce processus par lequel, les yeux rivés en permanence sur les mauvaises nouvelles que sont les tragédies de la guerre, du terrorisme, des scandales permanents suscités par les échecs de l’humanité, nous nourrissons la peur. Cela ne s’apparente aucunement à de la diffusion de fausses informations. Il ne s’agit pas non plus de rester aveugle à la souffrance humaine. Il est encore moins question de détourner le regard des outrages du mal afin de s’abreuver d’un optimisme naïf. Ce que je propose, c’est bel et bien de terrasser ce sentiment croissant d’insatisfaction et de résignation, qui, à force, finit par distiller en nous l’apathie, le doute et la certitude que le mal ne connaît aucune limite. De plus, dans une industrie de la communication persuadée que les bonnes nouvelles ne font pas vendre, et dans laquelle la tragédie de la misère humaine et le mystère du mal deviennent rapidement sources de divertissement, nous sommes d’autant plus soumis à la tentation du désespoir, qui nous incite à laisser nos esprits s’obscurcir et sombrer peu à peu dans le pessimisme.

Je voudrais donc appeler à ce que nous engagions tous une quête d’un nouveau style de communication ouvert sur le monde et créatif, qui ne chercherait jamais à rendre le mal séduisant mais qui s’attacherait bel et bien à trouver des solutions, à promouvoir une approche positive et responsable, respectueuse de ceux qui reçoivent l’information. J’appelle chacun à offrir au monde des nouvelles qui soient profondément de “bonnes nouvelles”. »

Le message du Pape a directement interpellé les équipes d’Aleteia, car cette quête de « bonnes nouvelles » constitue justement le cœur de leur démarche depuis le début. La figure de saint Paul a été source d’inspiration, ses épîtres et à la manière dont il aurait pu, à son époque, utiliser les médias, la technologie, l’intelligence artificielle et les robots, ont guidé la conception d’ePaul…

Tout est parti d’un constat simple : l’évangélisation est une démarche inconfortable, parfois gênante, qui consiste à faire partager sa foi aux autres. Si l’esprit est tout à fait volontaire et ne demande pas mieux qu’à s’exprimer, la langue, elle, se montre plus rétive… On cherche ses mots, on ne sait pas vraiment comment exprimer clairement des choses qui, pourtant, semblent évidentes… C’est précisément pour remédier à cela qu’intervient ePaul.

Présenté par Aleteia à l’occasion de la Journée mondiale de la communication, ePaul est un « chatbot » (mélange de « chat » et « robot »), c’est à dire une application interactive. Son objectif est d’œuvrer au développement de la confiance en propageant de bonnes nouvelles et en diffusant des histoires porteuses d’espoir, d’amour, de fidélité et de foi.

Ce robot est polyglotte : il suffit de lui indiquer les caractéristiques de la personne à laquelle on souhaite adresser un message. En fonction du profil, ePaul sélectionne immédiatement une série d’articles parus sur Aleteia. Leur contenu autant que leur forme seront adaptés sur mesure à la personne que l’on souhaite toucher.

La technologie, lorsqu’elle est ingénieusement et intelligemment utilisée, c’est à dire lorsqu’elle s’inscrit dans un projet dont l’humain reste le cœur et la foi le moteur, peut devenir un instrument prodigieux.ePaul à l’ambition d’en faire l’évidente démonstration.

Pour tester ePaul, c’est par ici.