Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 18 octobre |
Saint Luc
Aleteia logo
home iconPerles du Web
line break icon

Pour faire revenir ses paroissiens, il réduit ses sermons à 5 minutes

PRIEST MASS

Pascal Deloche/Godong

La rédaction d'Aleteia - Publié le 20/06/17

Le curé d'une paroisse irlandaise a décidé de prendre la taureau par les cornes pour regarnir les bancs de son église : il prêche désormais en cinq minutes afin de donner un rythme tonique à la messe et ne pas décourager ses ouailles peu sensibles au commentaire de la Parole.

Le père Patrick (« Paddy ») O’Kane — 68 ans, dont 45 de sacerdoce — est le curé de la Sainte Famille, une paroisse du quartier de Ballymagroarty à Londonderry, la seconde ville la plus importante d’Irlande du Nord après Belfast. Lui aussi, comme bon nombre de ses confrères européens, est confronté à la baisse de la pratique religieuse. Ce prêtre au caractère bien trempé refuse ce déclin et n’hésite pas à se livrer à une stimulante autocritique. Si l’assiduité à la messe dominicale est chancelante, c’est peut-être aussi parce que ses sermons sont trop longs, s’est-il dit. Trop long pour des paroissiens dont les capacités de concentration ne sont pas extensibles à l’infini. Trop long pour les parents qui doivent tenter de maintenir silencieuse leur progéniture pendant le commentaire des textes saints : autant dire un véritable cauchemar.

L’art de la synthèse

C’est au cours d’une retraite de quatre mois au Texas, à l’occasion d’une rencontre pastorale, que le père O’Kane a eu une véritable révélation : invité à prendre place sur un banc de l’assemblée pour se mettre dans la peau d’un fidèle standard, le prêtre s’est aperçu que son attention commençait à vagabonder au bout de cinq minutes d’homélie, quelles que soient les qualités oratoires du prêcheur. Et le prêtre irlandais de confesser en outre un petit péché d’orgueil : « Lorsqu’on est en train de prêcher, debout derrière l’ambon, on peut avoir la fausse impression d’être beaucoup plus intéressant qu’on ne l’est vraiment », confie-t-il sans fausse humilité au Belfast Telegraph. À l’issue de ce stage au Texas, sa religion est faite : ses sermons n’excéderont pas cinq minutes désormais, iront directement à l’essentiel, et pourront être compréhensibles des plus jeunes aussi. Et depuis, le père O’Kane doit reconnaître qu’il a bien plus de mal à rédiger un sermon concis qu’une homélie fleuve…


PRIEST MASS

Lire aussi :
Homélie : les dix erreurs à ne pas commettre

Tags:
irlandesermon
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Mathilde de Robien
Sept idées reçues sur la chasteté
2
Mathilde de Robien
Les questions à se poser pour savoir si on aime vraiment
3
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
4
Agnès Pinard Legry
Le miracle qui va faire de Jean Paul Ier un bienheureux
5
Bracelet Marie-Antoinette
Marzena Devoud
L’émouvante histoire du bracelet de Marie-Antoinette
6
Pope Francis - speech
I.Media
Le pape François plaide pour l’inculturation de l’Évangile
7
Mathilde de Robien
La pyramide de la patience ou les étapes de la relation amoureuse
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement