Aleteia

Le soleil aura-t-il votre peau ?

© Shutterstock
Partager
Commenter

L'été approche et avec lui, l'envie de bronzer vite et donc de s'exposer longtemps. On a tendance à penser que les coups de soleil ne sont qu'une irritation temporaire de la peau et que tout ira mieux demain, mais c'est complètement faux ! Ce sont des brûlures qui peuvent avoir de graves conséquences, notamment un cancer de la peau...

Il n’est évidemment pas question d’interdire les bains de soleil, ni de nier qu’une peau bronzée est plus jolie, qu’elle fait ressortir les yeux et les jolies tenues d’été, en plus de nous donner bonne mine… Et puis, le soleil est bon pour la santé, il nous apporte de l’énergie et de la vitamine D, indispensable à l’absorption du calcium. Rien que 15 minutes d’exposition au soleil nous apportent la quantité journalière recommandée ! Le temps passé à l’extérieur, à jouer sur la plage, à marcher à la campagne, sont donc déjà tout à fait bénéfiques de ce point de vue.

Méfiez-vous de vos coups de soleil !

Saviez-vous que le soleil est plus dangereux de nos jours qu’il y a quelques années ? La couche d’ozone, qui a pour fonction de filtrer les rayons ultraviolets du soleil, s’est réduite de 0,5 à 1 %, laissant ainsi passer considérablement plus de rayons ultraviolets sur Terre. La peau est la dernière barrière qui va protéger notre corps de ces radiations néfastes et les coups de soleil qu’elle reçoit ne sont donc pas un cadeau.

Selon la campagne présentée il y a quelques jours par l’Académie espagnole de dermatologie et de vénérologie (AEDV), l’Académie espagnole contre le cancer (AECC) et le laboratoire pharmaceutique de La Roche-Posay, si une personne a eu cinq coups de soleil avant l’âge de 20 ans, le risque qu’elle développe un mélanome augmente de 80 %.

6 recommandations pour éviter un cancer de la peau

Pour toutes ces raisons, il est important de suivre au plus tôt la série de recommandations proposées par l’AEDV, car plus ces recommandations sont ignorées longtemps, moins elles sont efficaces. Il faut donc les prendre au sérieux et essayer de les suivre (surtout avec les plus petits).

– Préférer l’exposition aux heures où le soleil est le moins dangereux, soit avant 12h ou après 17h. Il y a d’ailleurs moins de monde sur la plage ou à la piscine à ces horaires-là, et on peut mieux en profiter.

– Ne jamais s’exposer sans protection solaire, même si le ciel est nuageux. Le type de protection solaire dépend du type de peau, mais ne prenez jamais une protection inférieure à 30 SPF. Il existe de nouvelles crèmes solaires en brume, plus faciles à appliquer et moins grasses. Ré-appliquer la protection solaire toutes les deux ou trois heures, trente minutes avant d’aller se baigner, et après chaque baignade.

– Il est important d’appliquer un protecteur même sur les peaux brunes. C’est un mythe de penser que les radiations affectent moins les peaux mattes.

– En plus de la protection solaire en crème, il est recommandé d’utiliser les protections physiques, comme les chapeaux, les casquettes, les lunettes de soleil, etc.

– Les enfants de moins de six ans ne doivent pas prendre de bain de soleil, même avec une protection solaire.  Il est nécessaire de protéger la vue avec des lunettes de soleil homologuées et avec des filtres UV de qualité. En effet, porter des lunettes de mauvaise qualité peut être encore plus dangereux que de ne pas en porter du tout.

– Et pour les plus coquettes, on trouve maintenant de nombreux autobronzants qui nous aident à avoir la couleur de peau désirée et qui sont sans danger pour notre santé. De moins en moins de personnes cherchent à obtenir le ton orangé typique du bronzage, et préfèrent des résultats plus naturels.

Fortes de tous ces conseils, il ne nous reste plus qu’à profiter du soleil, de la campagne et de la plage, et toujours avec bon sens. Parce que la santé est bien plus importante que la beauté !

Partager
Commenter
Mots-clés
cancer
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]