Aleteia

Comment s’habiller pour un enterrement ?

© Shutterstock
Partager
Commenter

Lors d'obsèques, le style n'a d'importance que pour marquer le respect porté à l'entourage ou la famille du défunt. Suivez nos précieux conseils pour adopter la tenue adéquate pour un enterrement et la mise en terre au cimetière.

Si l’attention est davantage portée sur la cérémonie elle-même (les textes, la musique ou les chants, etc) que sur le style des personnes conviées, la façon de s’habiller pour un enterrement est un signe de respect envers le défunt et surtout envers ses proches. Peu importe s’il s’agit d’une crémation ou d’une inhumation, les vêtements portés se décident selon l’entourage de la personne. Avoir une tenue adaptée est aussi une règle stricte à respecter pour l’entrée dans un cimetière.

Le minimalisme prime

Selon le lien de parenté, selon l’âge et le style plus ou moins conservateur, certains vêtements sont plus ou moins adéquats. La volonté principale est de rester discret, sans heurter l’entourage. Les tenues provocantes ou séduisantes sont à bannir. Évitez les jupes trop courtes, les décolletés, les pantalons trop près du corps. Les épaules, le ventre ou les genoux doivent être couverts, surtout à l’église. Préférez des bijoux neutres à des accessoires ostentatoires. Pour les hommes, une chemise marque le respect. La cravate est à choisir avec des motifs simples, ni humoristiques ni trop colorés. Les pantalons sont aussi de rigueur pour éviter un style trop décontracté.

Les accessoires ont aussi leur importance

Afin de dissimuler les larmes ou pour les enterrements en été, les lunettes de soleil sont tolérées, à condition d’être sobres. Très prisées auparavant, les chapeaux et les voilettes sont désormais un peu désuets. Pensez à pouvoir vous couvrir s’il pleut. Un parapluie noir peut être le bienvenu. En hiver, des gants, une étole ou une écharpe de couleurs sombres permettent d’avoir un peu moins froid lors de la mise en terre du cercueil.

Toujours dans cette volonté de discrétion, le maquillage doit être presque invisible, dans les tons « nude ». Le rouge à lèvre est acceptable à condition d’être léger. Pour votre confort, optez pour des chaussures plates et sans talons afin d’éviter d’avoir du mal à marcher dans des graviers, par exemple, et de faire trop de bruit à l’église.

Une tenue adéquate aussi pour les enfants

D’une façon générale, les vêtements des enfants suivent les mêmes contraintes que les adultes. Les robes des petites filles doivent être simples, sans paillettes ni volants. Les petits garçons s’habillent d’un pantalon et peuvent opter pour un tee-shirt uni ou un polo, surtout pour les enterrements en été.

Des couleurs neutres ou par petites touches

Dans la plupart des cas, les couleurs sont de préférence neutres. Du noir par évidence pour évoquer le deuil et le chagrin mais aussi du gris, du marron ou du bleu marine. Les tons clairs comme le blanc ou le beige peuvent être perçus, selon les familles, comme un signe d’espoir, de paix et d’hommage à la vie. Ainsi, le blanc est souvent souhaité pour les funérailles d’un enfant. Certaines familles demandent un dress code hommage au défunt, avec des couleurs gaies pour un bon vivant, par exemple. Une touche de couleur peut être la bienvenue, à condition qu’elle soit foncée et discrète. Préférez aussi les vêtements unis aux motifs parfois trop bariolés.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]