Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 26 février |
Saint Alexandre
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Notre-Dame de Paris : un policier blessé, l’agresseur neutralisé

POLICE NOTRE DAME

Martin BUREAU / AFP

Marc Eynaud - La rédaction d'Aleteia - publié le 06/06/17

Cet après-midi, un individu muni d'un marteau aurait tenté de s’en prendre physiquement à un policier. L'agresseur, à terre sur le parvis, serait blessé.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

« J’ai distinctement entendu des coups de feu puis j’ai été alerté par un mouvement de foule. C’est là que j’ai vu un homme à terre avec deux policiers autour » nous affirme une femme travaillant pour le diocèse de Paris, témoin de la scène.

D’après les informations qui filtrent, l’homme au sol ne serait autre que l’agresseur qui s’en serait pris à un policier avec un marteau. Le policier serait légèrement blessé à la tête et l’agresseur au thorax. Selon la préfecture de police, celui-ci aurait été neutralisé et conduit à l’hôpital.

Éviter la zone

La préfecture de police demande aux riverains et aux touristes d’éviter la zone autour de la cathédrale. Le périmètre est bouclé. Une centaine de policiers sont sur place.

Pour l’heure, près de 900 personnes seraient confinées dans la cathédrale en attendant la fin de l’opération, selon le diocèse de Paris. Selon Karine Dalle, chargée de la communication du diocèse de Paris, interrogée par BFMTV peu avant 18 heures : « L’évacuation commence à se faire petit à petit. Chaque personne est fouillée avant de partir ».

« Enfermés à l’intérieur de la cathédrale de Notre-Dame de Paris pendant que la police enquête sur l’attaque dehors contre un policier. Tout est calme » affirme Nancy Soderberg, ancienne ambassadrice américaine à l’Onu, sur Twitter :

La section antiterroriste du parquet de Paris s’est saisie de l’enquête, qui a été confiée à la Section antiterroriste de la brigade criminelle (SAT) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb s’est exprimé sur le parvis de la cathédrale peu après 18 heures. Selon ses informations, l’agresseur est un étudiant algérien, seul, armé d’un marteau et de couteaux de cuisine. C’est en criant : « C’est pour la Syrie » qu’il a frappé le policier avec son marteau vers 16h20, devant Notre-Dame de Paris.

Ce n’est pas la première fois que la cathédrale de Paris est visée. Ce lieu attirant les foules de touristes a déjà fait l’objet de tentatives d’attentat. En septembre dernier, un commando projetant une attaque à la bombe dans la zone avait été démantelé juste à temps.

Le fait de viser les forces de l’ordre n’est pas sans rappeler l’attaque du Louvre, celle des Champs-Élysées ou celui de l’aéroport d’Orly. Une attaque qui intervient deux jours après l’attentat sanglant de Londres qui a causé la mort de sept personnes dont un Français.

Tags:
ParisTerrorisme
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement