Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 21 avril |
Bienheureuse Odette
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

“Artistes pour Jésus, nous le sommes surtout avec Jésus”

FESTIVAL DE BEÇALEL

© Association Hosanna

André Candeias - publié le 06/06/17

Du 26 au 28 mai 2017 s’est tenue la deuxième édition du Festival Beçalel à Évreux. Témoignage de Maya Lemoine, étudiante parisienne et inconditionnelle de l'événement.

Aleteia : Le festival Beçalel en deux mots, de quoi s’agit-il ?
Maya Lemoine :
Beçalel a été créé par le père Frank Legros, ancien danseur étoile, qui a décidé de mettre ses talents au service de Dieu, le plus grand de tous les artistes. Ce festival est une immersion dans le monde artistique pour raviver notre foi en enchantant nos yeux, nos oreilles, nos corps.

Peut-on vraiment évangéliser avec l’art ?
Oui. Il suffit de regarder danser le père Franck. J’en ai pleuré plus d’une fois !

Nous pouvons évangéliser avec tout ce que nous sommes. Il faut simplement deux choses : prier et aimer. Quand le père Frank danse, la présence du Saint-Esprit devient palpable et l’Amour qui brille dans ses yeux ne peut que nous inciter à plonger dans la prière. Il nous faut demander chaque jour que le Saint-Esprit nous baptise de son feu. Chaque jour qu’Il vienne raviver notre foi, et chaque jour louer Dieu pour les merveilles que nous sommes.

L’art permet aussi de toucher tout le monde, en émouvant les cœurs. Si nous sommes artistes pour Jésus, nous les sommes surtout avec Jésus.

Ce festival répond-il à une attente de la jeunesse ?
Plus que jamais ! Pendant le festival, j’ai entendu une jeune s’adresser aux artistes du groupe UNI’T à la fin de leur concert : “Ce qui est bien avec les groupes comme vous, c’est que vous parlez à notre génération et qu’en même temps, vous nous aidez à prier”. Nous avons assisté également à la performance du groupe Hosanna dont le père Frank assure la formation. C’était époustouflant ! Ce n’était pas un spectacle mais un véritable temps de prière et d’offrande à Dieu. Ces jeunes transmettaient le message de l’Église de tout leur être. C’est cela l’évangélisation.

Comment avez-vous connu le festival Beçalel ?
J’ai rejoint cet événement dans le cadre d’une mission organisée par l’école de prière et d’évangélisation Jeunesse Lumière. Il s’agit d’une école qui propose une formation d’une année, que j’ai suivie l’année dernière. Au festival, nous avons pu donner ce que nous avions reçu, témoigner de notre foi et soutenir les jeunes.

Un moment en particulier vous a-t-il touché ?
Le témoignage que je retiens, c’est la profondeur des jeunes d’Hosanna dans leur prière. C’est bouleversant de voir une telle vérité et un tel rayonnement chez des adolescents.

La joie et la simplicité qui imprègnent ce festival sont frappants, et nous ne cessons de voir le Saint-Esprit à l’œuvre.

Que dire à une personne qui hésiterait à venir l’année prochaine à Beçalel ?
Fonce ! Laisse-toi surprendre, casse tout a priori, et laisse ton cœur se balancer au vent de l’Esprit de Dieu. Profite de tout car chaque instant est unique et béni. Dirige-toi vers les autres, fais un maximum de rencontres car il y a de véritables trésors à dénicher.

Propos recueillis par André Candeias. 


FESTIVAL DE BEÇALEL

Lire aussi :
Beçalel : Un festival pour évangéliser par la beauté

Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement