Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 25 février |
Saint Nestor de Pamphylie
home iconFor Her
line break icon

Chuuut, comment faire silence chez soi ?

LIEU BLANC

© jez-timms-unsplash

Marie-Sylvia Vignes - Publié le 03/06/17

Cernés par trop de bruit, de connections permanentes, nous aspirons de plus en plus au silence. Comment l'inviter dans notre intérieur ? Matériaux isolants d'un point de vue phonique, meubles et objets aériens... Voici quelques inspirations déco pour faire silence dans la maison. 

Bonne nouvelle, le silence est à la mode !  Alors que le bruit est la première cause de nuisance dans le quotidien des Français, ces derniers aspirent, par tous les moyens,  à retrouver calme et silence. Nous évoluons dans un monde bruyant, hyperconnecté, au travail comme la maison. Or le bruit a un impact sur notre comportement. Il peut provoquer fatigue, stress, troubles de l’attention voire perte d’audition… Il faut donc  faire attention à toutes pollutions sonores au long de la journée. Et, dans son environnement proche, penser à éteindre son portable, éviter les ventilations dans les pièces…

Retrouver la paix intérieure

Le silence, comme le temps, se faisant de plus en plus rare, est devenu un luxe aujourd’hui. Ce repli sur soi, pour notre plus grand bien, nous permet de renouer d’abord avec nous-même puis avec les autres. Besoin de faire le vide, de faire une pause, de se recentrer sur l’essentiel… Notre esprit doit être en repos et non agité, pour être propice à la réflexion. Pourtant, nombreux sont ceux qui ont peur de cette prise de distance avec le monde connecté. L’absence de bruit est angoissante, le silence dans une conversation nous gène et semble traduire un ennui. Mais la recherche du silence n’implique pas forcément l’inertie. Lire en silence, se balader en forêt, observer la nature, faire du yoga, méditer, prier… Ces actions silencieuses rencontrent un véritable succès.

Une cure de silence chez soi

La pollution sonore et visuelle s’immisce jusque dans nos intérieurs que l’on souhaiterait plus épurés, plus apaisants, voire carrément minimalistes. La maison peut restaurer le calme et devenir une aire de silence. Un intérieur refuge, un cocon chaleureux qui nous protége, loin de toute agressivité, loin du stress et du tumulte extérieur. Un lieu de repos et de sécurité. Pour privilégier le calme plutôt que le désordre, on opte pour du blanc plutôt que des couleurs vives. On délaisse les ornements inutiles, les accumulations d’objets et l’on va à l’essentiel. On s’entoure de transparence, de matières douces et naturelles : lin, feutre, de matériau isolant d’un point de vue phonique comme le liège, le bois. On laisse entrer la lumière naturelle chez soi.  On privilégie l’artisanat, l’authentique, peu d’objets et de meubles mais bien choisis.

Nos inspirations pour la maison en diaporama :

Tags:
déco
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Le pape François accepte la renonciation du cardinal Sarah
2
ANMOL RODRIGUEZ
Ewa Rejman
Défigurée à l’acide, mannequin, Anmol livre une fabuleuse l...
3
Les moines bénédictins
Père Christian Venard
Une nouvelle abbaye bénédictine en France !
4
NEWBORN,
Mathilde de Robien
Dix prénoms originaux dérivés de Joseph
5
ANGELS
Marzena Devoud
Comment les anges communiquent-ils entre eux ?
6
Domitille Farret d'Astiès
Témoignages : heureux comme un scout !
7
Jeanne Larghero
La liberté de ne pas croire, un droit de l’homme ou un non-sens ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement