Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Quand le fils d’un Premier ministre devient prêtre

TYMOTEUSZ BEATA SZYDLO
East News
Partager

Tymoteusz, le fils du Premier ministre polonais Beata Szydlo a été ordonné prêtre ce samedi 27 mai. ll a célébré sa toute première messe dans l'église de sa ville natale, où il fut baptisé. Sa mère, à qui il a donné la bénédiction à la fin de l'office, a témoigné sa fierté.

« C’est un jour exceptionnel pour notre famille ainsi qu’une grande joie. Nous sommes incroyablement heureux et fiers ! » Tels ont été les premiers mots du Premier ministre polonais Beata Szydlo aux journalistes alors qu’elle sortait de l’église après la première messe dite par son fils.

Il n’est pas fréquent de voir le fils d’un chef de gouvernement accéder au sacerdoce, ce que les journalistes polonais et internationaux — venus en nombre — n’ont pas manqué de remarquer. Néanmoins, cette situation n’est pas inédite dans l’histoire contemporaine : Paul Adenauer, le fils du chancelier de la République fédérale d’Allemagne Konrad Adenauer, qui dirigea le pays de 1949 à 1963, fut également prêtre catholique. C’est en revanche la première fois qu’un dirigeant européen voit l’un de ses enfants ordonné alors qu’il est en fonction.

Âgé de 25 ans, Tymoteusz Szydlo a reçu le sacrement de l’ordre en la cathédrale Saint-Nicolas de Bielsko-Biala, dans le sud du pays, à quelques kilomètres des frontières tchèques et slovaques. Dès le lendemain, il a célébré sa première messe, dans sa ville natale de Przecieszyn, dans l’ouest du pays, à la frontière allemande.

Comme les douze autres jeunes prêtres de la « promotion Jean Paul II » ordonnés ce jour-là dans le diocèse, Tymoteusz s’est préparé pendant plus de six ans au séminaire de l’archidiocèse de Cracovie.

« Priez pour moi ! »

À l’occasion de sa première messe, Tymoteusz Szydlo a exprimé sa profonde gratitude à Dieu. « Le langage humain ne saurait exprimer la gratitude que je ressens envers vous, mon Dieu. Je ne peux en conséquence que vous demander avec la plus profonde humilité de me faire demeurer à votre très saint service », a-t-il déclaré.

À la fin de l’Eucharistie, le jeune prêtre a béni les fidèles présents en nombre, dont ses parents. L’image a de quoi marquer : le Premier ministre polonais agenouillée près de son mari et recevant la bénédiction de son fils.

TYMOTEUSZ SZYDLO
East News
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]