Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Trucs et astuces pour mieux gérer son budget familial

TIRELIRE COCHON
© fabian-blank-unsplash
Partager

Les questions d’argent sont primordiales dans le couple. Répartition des tâches de chacun, du budget de fonctionnement, comptes joints ou séparés, gestion de l'épargne... Voici des témoignages universels et surtout des pistes concrètes pour progresser. 

Tous les couples, qu’ils soient jeunes mariés ou des vétérans du mariage, ont leur propre façon d’organiser les finances familiales. Nous avons demandé à des femmes de nous révéler leurs méthodes et avons trouvé une diversité de façons de faire, toujours basées sur des principes similaires. Toutes s’accordent pour dire que la réussite de n’importe quel système est une excellente communication ainsi que des buts et des priorités partagés.

Comptes joints ou séparés ?

Gérer le budget familial, c’est faire face à la réalité d’entrées limitées d’argent tout en adaptant ses dépenses par rapport aux priorités familiales. Pour certains couples, un compte joint est essentiel pour une communication solide et un bon travail d’équipe. D’autres préfèrent les comptes séparés, et d’autres encore choisissent une solution hybride. Le système qui vous correspond dépend de votre manière de communiquer, de vos objectifs et de vos habitudes budgétaires. Voici ce qui fonctionne pour quelques-unes des femmes que nous avons interrogées.
Julia : « Nous conseillons vivement un compte joint parce que les couples mariés ont besoin de communiquer et de prendre leurs décisions ensemble. »
Victoria : « Nous avons un compte joint, ainsi que plusieurs autres que nous utilisons à des fins différentes. Je règle les factures et m’assure que tout est équilibré. La communication est primordiale ! »
Lisa : « Nous avons des comptes séparés mais à nos deux noms et nous y avons tous deux accès de manière égale. Nous procédons ainsi parce que nous sommes sans enfant et travaillons tous les deux et c’est plus facile si je mets mon argent de mon côté et lui le sien de son côté. Si j’étais mère au foyer, nous aurions un compte joint. »
Kelli : « Nous avons à la fois des livrets d’épargne joints et personnels, parce que lorsque nous recevons notre salaire, une certaine somme est automatiquement transférée sur chaque livret. Cela me permet de m’acheter ce que je veux sans utiliser l’argent de notre livret commun. »
Mary : « Nous avons des comptes séparés. Chacun paye certaines factures mensuellement. Je règle les grosses dépenses, et il paye tout le reste, nourriture incluse. Je suis rémunérée mensuellement, donc c’est plus simple de faire comme ça. »
Même quand les couples joignent leurs comptes courants et leurs livrets d’épargne, nombreux sont ceux qui gardent leur carte de crédit à leur nom pour une raison bassement pratique : si l’un des époux meurt et laisse des dettes derrière lui, le conjoint n’aura pas à les payer.

 

Répartir les tâches selon les talents de chacun

Certaines personnes ont une vision stratégique sur le long terme. D’autres sont plus portées sur les détails quotidiens. Il y en a qui aiment sincèrement gérer un budget, alors que pour d’autres c’est une vraie corvée. Le mariage est une aventure et découvrir qui est le meilleur pour quelle tâche tout en distribuant les responsabilités selon les talents et les inclinations de chacun en fait partie.
Carrie : « J’élabore les plans de stratégie financière, lui les exécute et règle les factures. »
Julia : « C’est lui qui s’occupe de tout parce qu’il est un professionnel de la finance. Nous avons essayé de m’impliquer davantage dans les questions budgétaires, mais cela n’a conduit qu’à des disputes portant sur comment et quand faire telle ou telle chose. Donc maintenant je le laisse tout faire. Il me demande mon avis pour la plupart des décisions qu’il prend, mais ce sont ses plans qui organisent l’épargne pour notre retraite et pour les études des enfants. »
Rebecca : « Je m’occupe de la grande majorité de nos finances, sauf que lui paie mensuellement quelques factures qui le concernaient déjà avant notre mariage. Pourquoi ? Parce que j’aime m’occuper de nos finances et lui déteste ça. »
Sarah : « Je m’occupe des tâches quotidiennes comme régler les factures, payer les taxes, etc. Lui gère tout ce qui a trait au long terme, comme nos investissements et notre retraite. Nous travaillons ensemble environ deux fois par an sur la vision globale (comme sur les allocations et les décisions professionnelles importantes) et nous gardons l’autre informé pour le reste. Il préfère ne pas s’embrouiller avec les détails quotidiens… et tout ce qui porte sur le long terme m’angoisse, donc c’est une bonne solution.

Surveiller attentivement les dépenses

Une des règles de base les plus importantes à l’élaboration d’un plan financier est que les deux époux sachent où va leur argent. Les femmes satisfaites de leur situation financière actuelle confient que la première étape est de noter avec beaucoup de rigueur toutes les entrées et les sorties.
Anne : « Pendant trois mois, nous avons suivi toutes nos transactions, sans exception. Combien nous dépensions, comment, pour quoi etc. Cela nous a permis de nous rendre compte que nous avions plus de sorties d’argent que nous ne le croyions. Voir toutes nos transactions nous a rendus plus attentifs et nous avons fini par réduire nos dépenses superflues parce que nous ne voulions pas avoir à nous expliquer. »
Krista :  » Le sujet n’est pas ce que l’on gagne, mais ce que l’on dépense. Nous avons commencé en établissant un budget. Maintenant nous nous contentons de tenir à jour le registre de nos dépenses (nous y écrivons tout ce que nous dépensons) pour suivre où va notre argent. Nous parlons toujours avant une grosse dépense. »
Suivre ses entrées et sorties d’argent ne va pas sans prévoir ses futures dépenses :
Eva : « Si pour Noël il veut (dans les limites du raisonnable) faire des folies pour les enfants, j’ai juste besoin de connaître le montant prévu pour que nous puissions commencer à mettre de côté quelques mois avant. Lui de son côté travaillera plus pour pouvoir le financer. Moi de moi côté, j’essayerai d’être frugale et raisonnable dans les dépenses du ménage. Je profite des promotions dès que possible, je négocie si nécessaire, je planifie les repas et cuisine souvent tout en faisant attention à alléger notre budget. »

 

Épargner et investir

Élaborer et suivre un budget, c’est maximiser ses ressources actuelles pour le futur. Les couples les plus prospères ne surveillent pas seulement de près leurs dépenses, ils mettent aussi en place un ambitieux plan d’épargne et d’investissement.
Lisa : « Dépenser moins que ce que l’on gagne, ça n’est pas assez. Par exemple, si vous gagnez 100 euros et en dépensez 99, vous n’arriverez pas à atteindre vos objectifs d’épargne pour votre retraite. Vous devez dépenser beaucoup moins que ce que vous gagnez et mettre de côté 20 % de votre revenu brut (comme en le rendant automatique à la réception de votre salaire) pour que vous ne puissiez pas y toucher. Commencez aussi à épargner pour votre retraite dès que possible. Ca n’est pas en prévoyant les évolutions du marché, mais en y passant du temps que l’on génère de la croissance. »

Trouver mentors et  outils financiers

Peu d’entre nous sont des experts financiers. La plupart ont besoin d’un guide pour comprendre l’univers déroutant de la gestion financière. Parmi les femmes qui nous ont répondu, nombreuses sont celles qui ont adopté le système de l’américain Dave Ramsey, mais d’autres nous ont également parlé d’outils très pratiques.
Tanya : « Dave Ramsey, Dave Ramsey, Dave Ramsey. Sa méthode a sauvé nos finances et notre mariage. Nous avons remboursé 27 000 $ de dettes en 18 mois depuis que nous avons suivi sa formation Financial Peace University. »
Mary : « Nous sommes en train de mettre en place l’application Mint pour mieux prévoir notre budget et notre épargne. »
Anne : « Nous utilisons tous les deux le logiciel YouNeedABudget que je consulte de façon hebdomadaire pour réconcilier nos comptes.  »
Rebecca : « Je ne suis pas encore passée à l’action, mais j’envisage d’utiliser l’application Personal Capital pour garder un œil sur notre budget et nos investissements.
Tanya : « J’utilise une simple feuille Excel pour éviter de faire des erreurs de calcul. »

Tags:
argent
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]