Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 02 août |
Saint Pierre-Julien Eymard
home iconBelles Histoires
line break icon

Pour ses 50 ans, la DCC fait témoigner ses « anciens »

Maëlys Létondot - Publié le 26/05/17

À l'occasion de ses 50 ans, la Délégation catholique pour la coopération (DCC) rassemble ses anciens volontaires pour recueillir leur témoignage, et ainsi encourager le volontariat au service du développement. Delphine, jeune femme partie en 2015 en Guinée Conakry, fait partie des anciens volontaires qui témoignent.

La DCC, fondée en 1967, est une organisation non gouvernementale catholique de développement qui fédère le volontariat international de l’Église en France. Chaque année, près de 500 volontaires sont envoyés dans tous domaines et types de métiers.

Elle fêtera cette année son 50e anniversaire, et organise à cette occasion un grand rassemblement de ses anciens volontaires, adhérents, bénévoles, alliés et partenaires, du 25 au 27 mai à Jambville (78).

Cet événement donnera la part belle aux témoignages, recueillis parmi les 20 000 volontaires partis avec la DCC, afin de répondre à une question : « Qu’est-ce que l’expérience de la DCC a changé dans leurs vies ? ».

De nombreux témoignages sont déjà disponibles sur le site. Parmi ces témoignages, ceux de Thérèse et François (1967), Sarah et Luc (2009), et Delphine Rudman (2015).

Thérèse et François sont partis au Burundi en 1967 en tant que professeurs, et faisaient partie des premiers à partir avec la DCC. Les conditions matérielles précaires dans lesquelles ils ont dû vivre leur ont permis de revenir à l’essentiel. La relation à l’autre primait sur tout, et l’accueil était leur priorité. Amoureux des voyages et des découvertes, ils ont transmis ce goût de l’ailleurs à leurs six enfants qui ont continué à leur tour à voyager dans le monde entier.

Sarah et Luc sont partis au Burkina Faso en 2009. Ils déclarent qu’ils ont appris à se poser, à écouter, à être attentifs aux plus petites choses du fait de leurs moyens financiers très restreints sur place. Ainsi, ce volontariat a été « une révélation » pour [leur] couple car [ils ont] décidé de continuer à garder cette merveilleuse énergie et cette philosophie. Depuis, ils sont restés vivre en Afrique, avec leurs trois garçons nés au Burkina Faso.

Delphine était partie à Conakry (Guinée) comme coordinatrice dans une association dédiée aux enfants handicapés et à la promotion de la femme. Elle raconte comment elle a rapidement perdu tous ses repères de la vie quotidienne. Selon elle, il faut accepter de quitter son confort et ses habitudes, d’être un peu bousculé(e) et se laisser remodeler pour ouvrir les yeux sur la différence et ce qu’elle peut nous apporter. Cette expérience l’a transformée en profondeur, et la plus belle leçon qu’elle en a tirée est la joie présente dans son quotidien.

Tags:
belles histoires
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
2
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
3
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
4
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
5
Louis Manaranche
« Traditionis Custodes » : un appel à l’unification liturgique
6
MESSE-TRIDENTINE
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : « L’occasion d’un rapprochement en v...
7
WEB2-SAINTE MARTHE-TARASQUE-CC
Anne Bernet
La Tarasque vaincue par sainte Marthe à Tarascon a-t-elle existé ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement