Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 16 septembre |
Saints Corneille et Cyprien
home iconAu quotidien
line break icon

Le Rallye des princesses… au grand coeur

RALLYE DES PRINCESSES

©MFRANCESCHETTI

Frédérique de Granvilliers - Publié le 26/05/17

La 18ème édition du Rallye des princesses prend le départ dimanche 28 mai 2017, place Vendôme à Paris pour arriver à Saint-Tropez le 1er juin. Au coeur de sa route : le Parti des Enfants, un collectif d'associations et de citoyens impliqués dans la lutte contre les cancers de l'enfant. 

Passionnée d’automobiles, Viviane Zaniroli a créé le Rallye des princesses, seul rallye automobile féminin français, en 2000. « Je suis dans l’univers du  sport depuis très longtemps, avec mon mari, Patrice Zaniroli qui a beaucoup couru, qui a été vainqueur du Dakar et en a été le Directeur sportif pendant 14 ans . Nous nous sommes connus grâce à cette passion.  »

Rallye des Princesses, pourquoi ce joli nom ?

Je suis partie du concept que je voulais créer un rallye uniquement pour les filles. Et que les hommes seraient gentlemen et leur prêteraient des voitures !

Dans le Rallye des Princesses, il y a un vrai challenge sportif car les femmes partent à l’aventure sur les petites routes de France parcourant plus de 35O km par jour passant par  Saint-Aignan (41), Vichy (03), l’Alpe d’Huez (38), Mandelieu (06)… Mais le soir elles ont des étapes confortables et sont gâtées. Le Rallye des Princesses c’est l’alliance du sport et de l’élégance.

Combien de voitures prennent le départ ?

Il y a 90 équipages, de voitures anciennes. Les voitures de 1950, comme les petites Alpha qu’aimaient Françoise Sagan, Brigitte Bardot… jusqu’à celles de 1989 avec des Ferrari, des Porsche. Cela s’étale sur 40 années.

Le 27 mai, on pourra les admirer Place Vendôme à Paris ?

C’est fortement conseillé ! C’est très beau à voir, les femmes sont sympas, élégantes, certaines concurrentes sont même en tenue d’époque. Vous pouvez discuter avec elles. C’est le jour des vérifications administratives, de 9 h à 17 h. Et pour les fans, le départ c’est le dimanche 28 au matin entre 8h30 et 10h00.

Il y a toujours eu un côté caritatif  ?

Oui, c’est une volonté depuis mon premier Rallye d’aider une association. Cette année nous mettons en avant le Parti des Enfants, un collectif qui s’est créé avec des parents qui ont perdu un enfant du cancer.

Il regroupe une vingtaine d’associations qui s’occupent d’enfants, aident à les promouvoir et à trouver de l’argent pour les financer. Le Parti des Enfants a imposé à la campagne présidentielle de grands thèmes concernant les enfants,  particulièrement en matière de santé, de handicap,d’ égalité des chances et de justice. Cela représente 22% de la population qui, pourtant, étaient ignorés par l’ensemble des candidats. Ils les ont tous rencontrés. Un ensemble de propositions sont faites pour mener à bien ces objectifs comme financer la recherche médicale, soutenir les familles financièrement. Il faut des dons bien sûr de particuliers ou d’entreprises et ils espèrent que certaines de leurs propositions seront à l’étude, comme prendre 2 centimes sur la vente de chaque paquet de cigarettes et les reverser à la recherche sur le cancer pour enfants.

Quelle visibilité donnez vous  au Parti des Enfants pendant le Rallye ?

L’association aura une tente dédiée, Place Vendôme, le 27 mai, où l’on peut rencontrer l’association, discuter avec eux et où la presse est conviée. Des bracelets sont à vendre « les Princesses roulent pour le Parti des Enfants » . Et toutes nos Princesses partent avec leur logo sur la voiture. Lors des étapes régionales, nous rencontrons la Presse également pour parler des voitures et le mettre en avant.

Il y a aussi une team plus impliquée  ?

C’est justement la team Le Parti des Enfants** composée d’Anne Sampeur et sa fille, Matisse Lemonnier ( Alfa Roméo Spider de 1979), Laetitia Guarinos et Evelyne Metral (Opel GT6 1900 de 1970) et Régine Bonneton et et Nathalie Otto-Achard (Mercedes SL 300 de 1989).

Comment s’inscrire pour le Rallye des Princesses 2018 si nos lectrices sont intéressées ?

Dès le 1er septembre 2017, les inscriptions sont ouvertes. Elles sont les bienvenues. Renseignements. 04 92 82 20 00 et  http://www.zaniroli.com/rallye-des-princesses/

http://www.lepartidesenfants.fr

** Vous pouvez les retrouver à l’arrivée de chaque étape.
Mais également, sur Facebook : https://www.facebook.com/Happy-Gazelles-618336281606933/

Tags:
Enfants

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Jean-Michel Castaing
Les sept grâces à recueillir des sept douleurs de Notre-Dame
2
Isabelle du Ché
Les incroyables fruits de la vidéo du père Aymar avec Tibo InShap...
3
Agnès Pinard Legry
Jessie, Jestonie et Jerson, trois frères ordonnés le même jour au...
4
WEB2-SAINTE MONIQUE-GODONG-FR560945A
Anne Bernet
Comment sainte Monique se libéra de son addiction à l’alcool
5
Soeur Nulla
Marzena Devoud
Le miracle qui va faire du cardinal Wyszynski un saint
6
WEB2-Jonathan Goodall-CC BY-SA 4.0
La rédaction d'Aleteia
Un évêque anglican devient catholique « après une longue période ...
7
WEB2-OBSEQUES-BELMONDO-000_9MK748.jpg
La rédaction d'Aleteia
Document : l’homélie des obsèques de Jean-Paul Belmondo
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement