Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Un entrepreneur de la Silicon Valley répond à l’appel du Pape

© Antoine Mekary / ALETEIA
Partager

L’entrepreneur Stephen Forte lance le "Laudato Si’ Startup Challenge" pour répondre au défi du changement climatique.

Lors de la conférence TED (Technology, Entertainment and Design) d’avril dernier à Vancouver, le Pape s’est adressé, depuis le Vatican, aux personnalités issues de la technologie et du monde culturel. Ensemble, ils étaient réunis pendant cinq jours autour du thème « The future you » (Le futur toi). À cette occasion, le Saint-Père a encouragé un « élan qui vient du coeur », et « une révolution de la tendresse ». « Ce n’est qu’en éduquant les gens à une vraie solidarité que nous serons capables de dépasser cette “culture du déchet”, qui ne s’applique pas qu’aux biens de consommation, mais d’abord et surtout aux hommes », avait-il insisté.

Des propos qui ont interpellé Stephen Forte, fondateur de Fresco Capital, investisseur et entrepreneur dans la Silicon Valley. « Si l’innovation scientifique et technologique pouvait coïncider avec plus d’égalité et d’inclusion sociale, ce serait merveilleux » se prend-il à rêver. Dans cette optique, il décide donc de créer « Laudato Si’ Startup Challenge« , un incubateur d’entreprises ou accélérateur de start-up. 

Les entreprises, éligibles à faire partie de cet « accélérateur », ont jusqu’au 5 juin pour se manifester. Elles doivent être déjà fondées mais exprimer un besoin de financements supplémentaires pour accélérer leur déploiement. Les projets doivent proposer des réponses aux grands défis écologiques tout en soumettant un business model rigoureux, permettant de dégager du profit à terme. Toute entreprise concernée par des problématiques aussi diverses que l’eau, la nourriture, l’énergie, la démographie, l’urbanisation, la conservation de l’écosystème et de la biodiversité, et bien d’autres, sont invitées à relever le challenge.

Du 13 juillet au 9 septembre, les candidats sélectionnés viendront défendre leur projet sur Skype, face au directeur du programme. Une fois validés, les projets seront incubés et accompagnés par un coach. Un premier bilan est prévu à Rome au mois de décembre 2017.

Pour participer et en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel. 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]