Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Trois pèlerinages mariaux en Île-de-France

VIRGIN MARY
P.RAZZO/CIRIC
15 Août 2012 : Statue de la Vierge à l'Enfant. Fêtes de l'Assomption. Cath. Notre Dame de Paris (75) France.
Partager

Il ne reste qu’une dizaine de jours avant la fin du mois de Marie !

Lourdes ou Fatima ne sont pas les seuls sanctuaires propices au culte de la Sainte Vierge : on oublie souvent que la région parisienne connaît plusieurs lieux de grande dévotion.

Le plus connu : Notre-Dame de Paris

La cathédrale, plusieurs fois centenaire, est l’une des plus belles louanges que l’art ait adressé à la Sainte Mère de Dieu. Avec la kyrielle des saints, sculptés dans la pierre, le pèlerin saura prier la Vierge avec ardeur. On ne saurait manquer de se recueillir près du pilier où Paul Claudel s’était converti un soir de Noël.  

L’incontournable : la rue du Bac

Au numéro 140 de la rue se trouve la chapelle de la médaille miraculeuse. C’est ici que la Sainte Vierge, elle-même, apparut à sainte Catherine Labouré pour lui transmettre la jolie médaille ovale que nous connaissons tous. On peut y voir exposé le corps de sainte Catherine, miraculeusement conservé depuis sa mort. Les filles de la Charité y assurent un accueil des plus souriants, tout en veillant au silence et au recueillement propice au lieu de prière.

L’inconnu : la Vierge des miracles à Saint Maur (94)

Depuis près de 900 ans, les pèlerins rendent hommage à cette Madone, aujourd’hui nichée dans les vieilles pierres de l’église Saint-Nicolas qui date du XIIIe siècle, au cœur du vieux Saint-Maur. Selon la tradition, cette statue miraculeuse ne fut pas façonnée de main d’homme. Que ce soit pour prier dans la fraîcheur des pierres médiévales, pour contempler ses merveilleux vitraux, ou pour invoquer la Sainte Vierge, la vieille église demeure un peu sujette aux visites.