Aleteia

Avec l’association Courage, l’Église repense l’accueil des personnes homosexuelles

© Pixabay
Partager
Commenter

Loin des caricatures, les personnes homosexuelles ont toute leur place au sein de l’Église qui leur propose un chemin de sainteté singulier, exigeant et empli d’espérance. En ce 17 mai, jour de lutte contre l’homophobie, rencontre avec Xavier, membre de l’association Courage, qui témoigne de son chemin personnel avec le Christ.

« Il est urgent d’offrir un soutien fraternel et d’accueillir au sein de l’Église les personnes homosexuelles ! » rappelle le père Louis-Marie Guitton. Responsable de l’association Courage, il sait de quoi il parle. Courage vit cet impératif au sein des diocèses français et travaille à développer cet apostolat dont l’Église a tant besoin depuis maintenant trois ans.

Pour la seconde année consécutive, la communauté de l’Emmanuel accueillait en août dernier le groupe Courage au sein de leur session d’été à Paray-le-Monial. Et cette année, pour la première fois, un des membres de Courage France a été invité à témoigner de son chemin avec Dieu. Preuve supplémentaire que la question de l’accueil et de l’accompagnement des personnes homosexuelles dans l’Église est primordiale.

Xavier n’a pas été plus impressionné que cela au moment de prendre la parole, porté par la force immense de son témoignage. Car « oui, les personnes ayant des attirances homosexuelles sont appelées à suivre le Christ vers la sainteté en suivant un chemin exigeant mais source de joie ! »

C’est ce chemin que Xavier poursuit avec le groupe Courage France, depuis maintenant près de deux ans. Il y expérimente encore plus la beauté du message de l’Église, son accueil inconditionnel et la joie qui en découle.

Courage, c’est un parcours né aux États-Unis en 1980, conçu par le père Harvey à la demande du cardinal Cooke pour accueillir les personnes homosexuelles. Le groupe Courage France est le fruit de rencontres et de coups de pouce providentiels. Il voit le jour en 2015.

Ce sont maintenant une quinzaine de personnes à Paris et une trentaine de personnes à travers la France qui forment Courage France. C’est vraiment le même désir de cheminer vers la sainteté dans l’amour du Christ qui anime les participants. Tous les quinze jours, ils se retrouvent pour partager et progresser, ensemble, à travers les douze étapes du parcours Courage. Deux week-ends de retraites sont organisés par an pour s’ancrer toujours un peu plus dans la prière.

« Nous sommes appelés à des bonheurs immenses »

« Rien n’est figé. Nous sommes appelés à des bonheurs immenses, à des joies profondes. Le Christ transforme notre vie en profondeur en faisant avec nos blessures, nos histoires. C’est de cela dont j’ai voulu témoigner à Paray-le-Monial. Le chemin est exigeant, parfois dur mais cette exigence est proportionnelle à la joie que le Christ nous donne quand on accepte son message. En cheminant avec Courage, j’ai appris que je n’avais pas à compartimenter ma vie, que l’Église m’accueillait comme j’étais et que j’y avais ma place » répète Xavier dont le témoignage a été très chaleureusement accueilli par les participants à la session.

Cet accueil, ces petits mots de remerciements reçus dans la file du self, au détour d’une louange ou à la faveur d’échanges plus approfondis, sont des preuves que les chrétiens ont une réelle volonté d’accueillir les personnes homosexuelles et de leur faire toute leur place au sein de l’Église.

« C’est un très beau message qui vient contredire ce que le monde veut nous dire. Cet accueil inconditionnel, c’est la preuve que l’Église est là pour, comme toujours, accueillir chacun. Que l’Église a un chemin à proposer aux personnes homosexuelles. Que celles-ci peuvent choisir de le suivre librement et d’y trouver une joie immense ».

Loin, très loin, effectivement des caricatures habituelles. Et si près du travail que Courage France accomplit depuis plus deux ans dans les diocèses français.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]