Aleteia

Pourquoi saint Honoré a-t-il donné son nom à une pâtisserie ?

© Shutterstock
Partager
Commenter

Saint Honoré ne désigne pas seulement un gâteau. C'est avant tout le saint patron des boulangers et des pâtissiers ! Retour sur l'histoire de cet évêque d'Amiens devenu saint et la recette à laquelle il a donné son nom...

Patron des boulangers, saint Honoré est mis à l’honneur chaque année au mois de mai, notamment lors de la fête du pain qui se tient un peu partout en France. Cette année, la 22ème édition de l’évènement se déroulera du 15 au 21 mai 2017. Mais qui était saint Honoré ? Et pourquoi une délicieuse pâtisserie porte-t-elle son nom ?

Qui était Saint Honoré ?

Ancien évêque d’Amiens, on raconte que lorsqu’il a annoncé à sa nourrice qu’il voulait devenir évêque, celle-ci lui aurait répondu, alors qu’elle était en train de faire du pain, « quand ma pelle aura des feuilles ». A ces mots, un miracle se produisit et le bois de la pelle à pain se recouvrit de feuilles ! En 1202, pour rendre hommage à ce miracle, un boulanger parisien offrit une parcelle de terre afin d’ériger une chapelle en l’honneur de saint Honoré* (d’après le site Nominis).

D’où vient le Saint Honoré ?

Le gâteau que nous connaissons  actuellement doit donc son nom au saint patron des boulangers-pâtissiers, saint Honoré. Inventé autour de 1850 par un jeune pâtissier des boulangeries-pâtisseries Chiboust, le Saint-Honoré ressemblait d’abord à une grosse brioche fourrée de crème pâtissière. Lorsque Auguste Julien, le jeune pâtissier en question, fonde sa propre pâtisserie, il revoit la recette, elle devient celle que nous connaissons encore aujourd’hui.

La recette du Saint Honoré

Le Saint-Honoré est constitué d’un fond de pâte feuilletée, sablée ou brisée, de choux garnis, de crème pâtissière et de caramel. Le gâteau est finalisé en emplissant le centre de crème Chiboust ou plus généralement de crème chantilly.

© Mango éditions

Préparation : 40 min
Cuisson : 35 min


Ingrédients pour 6 personnes :

1 pâte feuilletée
Beurre

Pour la pâte à choux :
125 g de farine tamisée
3 oeufs
80 g de beurre
1 cuillerée à café de sucre semoule
1 pincée de sel

Pour la chantilly :
30 cl de crème liquide entière très froide
3 sachets de sucre vanillé
1 sachet de Chantifix

Pour le caramel :
100 g de sucre semoule

Pour la décoration :
Fruits rouges
Carrés de chocolat
Fruits secs

Recette du Saint-Honoré :

– Préchauffez le four à 200 degré (th. 6-7)

– Déroulez la pâte feuilletée et découpez un rectangle de 20×30 cm. Enfournez le 15 mn entre deux plaques de cuisson beurrées.  Laissez refroidir.

– Préparez la pâte à choux : faites chauffer le beurre, 25 cl d’eau, le sel et le sucre dans une casserole. Dès que le beurre est fondu, versez la farine d’un seul coup et mélangez avec une cuillère en bois jusqu’à ce que la pâte forme une boule et se détache des parois. Incorporez les œufs un à un hors du feu, en mélangeant après chaque ajout jusqu’à ce que la boule se reforme.

– Formez 8 à 10 choux sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé à l’aide d’une poche à douille. Enfournez pour 20 minutes en surveillant la fin de la cuisson. N’ouvrez pas le four en cours de cuisson pour éviter que les choux retombent.

– Montez la crème chantilly avec le sucre vanillée. Ajoutez le Chantifix pour qu’elle reste ferme.

– Ouvrez les choux en deux. Garnissez la base de Chantilly puis replacez le chapeau.

– Réalisez le caramel: dans une poêle antiadhésive, faites fondre à feu doux le sucre sec sans y toucher afin d’obtenir un caramel doré.

– Trempez les choux dans le caramel, collez-les sur le tour du rectangle de pâte feuilletée. Décorez le gâteau avec le reste de chantilly, les fruits et le chocolat.

A propos :

La recette du Saint-Honoré est tirée du livre Les classiques Cultes, aux éditions Mango, avec 100 recettes inratables qui mettent la gastronomie française à l’honneur ! Mousse au chocolat, tarte aux fraises ou clafoutis, apprenez à réaliser en toute simplicité ces desserts incontournables…

Les Classiques Cultes, 100% cuisine Mango, 6,95 euros.

© Mango éditions
Livre les classiques cultes, 100 recettes inratables
Partager
Commenter
Mots-clés
recette
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]