Aleteia

Diapo – Les « incorruptibles » : ces saints dont le corps est demeuré intact

Creative Commons
Sainte Bernadette
Partager
Commenter

Découvrez en images ces grandes figures de la sainteté, rappelées à Dieu il y a parfois des siècles, mais dont le corps n'a subi presque aucune détérioration physique.

Cliquez sur la photo ci-dessous pour découvrir huit saints dont le corps est demeuré intact, et dont les cas demeurent mystérieux :

Phénomène surnaturel ou processus biologique encore inexpliqué ? De nombreux saintes et saints ont été préservés de la putréfaction naturelle après leur décès. C’est bien souvent au cours de procédures de béatification ou de canonisation que ces cas ont été découverts. Certains des défunts ont été de nouveau inhumés, tandis que d’autres ont été exposés dans des châsses pour s’offrir à la vénération des fidèles. Une centaine de cas seulement auraient été identifiés dans le monde à ce jour.

L’Église considère avec prudence ces cas, dont il ne faut en aucune manière faire un article de foi. Dans bien des cas, des saints réputés imputrescibles étaient en fait embaumés, momifiés ou reconstitués, d’autres ont connu des dégradations partielles. Enfin, des figures profanes non putréfiées ont également été identifiées, à commencer par le roi Henri IV, lorsque son cadavre fut profané par les hordes révolutionnaires en 1793 en pleine Terreur.

Partager
Commenter
Mots-clés
saints
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]