Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 10 mai |
Saint Jean d'Avila
home iconAu quotidien
line break icon

Comment obtenir une augmentation ?

© Shutterstock

Adriana Bello - Publié le 12/05/17

Vous voulez demander une augmentation et ne savez pas comment vous y prendre ?  On vous dit que dire et comment s’habiller pour être reconnu à votre juste valeur. Nos conseils pourraient bien convaincre votre patron ! 

Ce n’est pas une question de féminisme mais un fait réel : demander une augmentation quand on est une femme est plus difficile. On a beau avoir les mêmes responsabilités qu’un homme… on n’aura pas  le même salaire. Cela ne veut pas pour autant dire que les femmes ne doivent pas continuer de demander la compensation qu’elles méritent. Mais elles doivent le demander différemment !

Soignez votre style

Vous connaissez le dicton: habille toi pour le travail que tu veux (dans ce cas, le salaire), pas pour celui que tu as ! Une  bonne tenue peut signaler aux autres que vous êtes consciente de votre valeur pour l’entreprise. Etre bien habillée exprime que vous êtes fière du travail accompli et que vous êtes une pro dédiée à son travail. Le style vestimentaire peut vous aider à obtenir ce que vous voulez et voici comment.


Accessoires

Lire aussi :
Comment trouver son style ?

1. Un tailleur
Cela peut varier en fonction du code vestimentaire de votre bureau mais si vous travaillez dans un environnement dans lequel une tenue correcte est exigée comme la banque, un cabinet d’avocat ou autre grande entreprise, porter un tailleur sera toujours l’option la plus sûre. Quand on parle de tailleur, cela peut très bien être un pantalon ou une jupe de tailleur. Essayez des pièces dans différents matériaux mais préférez les couleurs neutres. La chose la plus importante avec un tailleur reste la coupe. Choisissez quelque chose de structuré et assurez vous que chaque pièce de votre tenue est correctement repassée et qu’il n’y a aucun fil qui dépasse. Un tailleur peut influencer votre attitude et vous donnez confiance en vous.

2. Une chemise ou un chemisier
Imaginez les pièces de votre tenue comme votre reflet extérieur, la chemise que vous portez sous votre veste peut révéler un autre côté de votre personnalité. Optez pour des tissus colorés ou avec un motif léger ( les experts conseillent d’être prudent avec les motifs durant un entretien pour une demande d’augmentation parce qu’ils peuvent être une distraction visuelle or vous voulez l’attention sur votre discours). Croyez le ou non, vous devriez aussi faire attention aux boutons de votre chemise : ne boutonnez pas complètement votre chemise, cela pourrait donner l’impression que vous êtes inflexible. A l’inverse, ne déboutonnez pas plus de deux boutons, cela pourrait être jugé comme inapproprié.

3. Les accessoires
Moins il y en a, mieux c’est. Lors d’une conversation pour une augmentation, vous ne devriez pas porter des accessoires qui attirent  trop l’attention. Votre patron a besoin de vous écouter et de ne pas être déconcentré par un élément de votre tenue. Cela étant dit, les experts recommandent d’ajouter une légère pointe de rouge, signe de pouvoir, sur les boucles d’oreille ou sur une écharpe.

4. Chaussures
Même si vous avez tendance à porter des chaussures plates, vous devriez envisager de porter des talons : ils améliorent votre posture. Choisissez une paire dans laquelle vous êtes bien. Evitez les stilletos. Rappelez-vous de choisir un style classique de chaussures à bout fermé.

5. Les touches finales
Votre coiffure et votre maquillage sont aussi importants que les vêtements choisis. Si vous êtes une experte du brushing vous pouvez garder vos cheveux détachés. Sinon l’option la plus simple est un chignon tressé ou une queue de cheval mi-haute.
Privilégiez un maquillage simple et évitez de tester de nouveaux produits ce jour là. Pour le parfum on préférera une odeur discrète, dans les notes florales.

Que dire et quand le dire

La chose la plus importante lorsque l’on demande une augmentation est d’organiser ses propos et de savoir quoi mettre en avant. Les experts recommandent, dans la mesure du possible, que l’entretien se déroule dans l’après-midi.
1. listez vos tâches
Faites une liste de ce que vous avez accompli de personnel au sein de l’entreprise et dont vous êtes la plus fière. Montrez à votre supérieur que vous ne faites pas seulement le strict minimum mais que vous êtes une personne proactive qui pense à l’avenir de l’entreprise.
2. Parlez de façon assurée mais pas arrogante
Présentez vous à votre entretien convaincue que vos efforts méritent une compensation. Vous pouvez vous entrainer à prononcer quelques phrases clés telles que « je travaille dur pour cette entreprise » plutôt que « vous avez besoin de moi ».
3. Il existe d’autres formes de compensation
Parfois, sans prendre en compte le genre, une augmentation n’est pas possible pour des questions de budget. C’est pourquoi vous devriez penser à un plan de secours au cas ou un supérieur vous dise qu’il ne peut pas vous proposez d’augmentation pour le moment. Vous pouvez demander à changer de position au sein de l’entreprise, obtenir plus de jours de congés…
4. Et si vous n’obtenez toujours pas d’augmentation?
Ne vous découragez pas. Continuez à travailler et n’hésitez pas à redemander une négociation de votre salaire. Quand votre supérieur répond négativement à votre demande, respectez son choix mais précisez bien que vous reviendrez vers lui à ce sujet bientôt et ressayer quelques mois plus tard. En dernier recours, chercher un autre emploi qui vous offrirait plus de possibilité d’évolution est à envisager. Des experts expliquent que le meilleur moyen d’augmenter son salaire est de changer de travail.

L’article est une traduction qui provient de la version espagnole d’Aleteia.

Tags:
travail
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Steuben_-_Mort_de_Napoleon.jpg
Agnès Pinard Legry
Napoléon s’est-il réconcilié avec Dieu avant de mourir ?
2
Mathilde de Robien
Ces cadeaux de confirmation auxquels vous n’aviez pas pensé
3
MADAME ELISABETH
Mathilde de Robien
Que faut-il encore pour qu’Elisabeth de France soit déclarée bien...
4
WEB2-INDIA-FUNERAL-COVID-AFP-075_makhija-notitle210430_npA5k.jpg
Agnès Pinard Legry
Inde : les « anges de la miséricorde », un rempart de dignité fac...
5
Agnès Pinard Legry
Enlèvements à Haïti : « Un des ravisseurs nous a demandé de prier...
6
Mathilde de Robien
Les trois résolutions de sainte Thérèse à la veille de sa premièr...
7
Mgr Dieudonné Nzapalainga - archevêque de Bangui
Timothée Dhellemmes
[Vidéo] Le combat du « cardinal courage » pour la paix en Centraf...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement