Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Centenaire de Fatima : ce qu’il faut savoir sur les apparitions

LES BERGERS DE FATIMA
© Public Domain
Partager

Alors que le pape François doit canoniser ce samedi 13 mai à Fatima deux des enfants visités par la Vierge Marie en 1917, Yves Chiron propose une mise au point convaincante sur ces événements et leurs interprétations.  

Il y a cent ans, au paroxysme de la Première Guerre mondiale et alors que s’allumait dans la lointaine Russie la révolution qui allait embraser le monde, trois jeunes pâtres portugais témoignaient de visions et de messages reçus de la Vierge Marie. Ces apparitions, qui se déroulèrent entre le 13 mai et le 13 octobre 1917, avaient été précédées et comme préparées par celles d’un ange au cours des années 1915 et 1916. Leur retentissement et l’impact de ce qui fut dévoilé au fil des ans sur l’Église et sur le monde fit dire au pape Benoît XVI que « Fatima est sans doute la plus prophétique des apparitions modernes ».

L’annonce de fléaux majeurs et de leurs remèdes

Les fléaux majeurs des XXe et XXIe siècles y étaient annoncés : totalitarisme athée, Seconde Guerre mondiale, terrorisme et épreuves de l’Église, ainsi que la guerre insidieuse menée contre le mariage et la famille, selon les révélations rapportées par Sœur Lucia, l’aînée des voyants qui survécut plus de huit décennies à ses cousins. Mais Sœur Lucia annonçait aussi de la part de Marie la victoire finale du Christ et en transmettait les moyens : la consécration de la Russie et du monde et la récitation toute-puissante du rosaire.

Ces événements et leurs interprétations sont présentés sobrement et rigoureusement par Yves Chiron dans Fatima, vérités et légendes. Directeur du Dictionnaire de biographie française et spécialiste de l’histoire religieuse contemporaine, l’auteur allie clarté et précision pour offrir un récit complet sans être jamais pesant. Il a l’art de synthétiser les sources les plus sûres consacrées à Fatima dont bien sûr les Mémoires de Sœur Lucia mais aussi l’imposante « Documentação Crítica de Fátima », inédite en français, qui comprend toutes les pièces du dossier, depuis la reconnaissance des apparitions en 1930 jusqu’à la béatification de Francisco et de Jacinta et la révélation du « troisième secret » par Jean Paul II le 13 mai 2000.

Des accusations démontées

Fatima a fait couler beaucoup d’encre et pas toujours la meilleure. Des accusations concernant la non-réalisation de la consécration à la Russie et l’incomplétude ou même la fausseté de la révélation du « troisième secret » continuent d’entretenir des polémiques. Yves Chiron s’attache à les éteindre en démontant des affirmations aussi péremptoires que fantaisistes mais aussi en répondant point par point aux objections sérieuses et en produisant des documents convaincants. Ayant interrogé le pape émérite Benoît XVI à propos du troisième secret, il en a reçu une réponse nette et précise qui met un point final au livre et, espérons-le, à certaines extrapolations. Benoît XVI écrit en effet à Yves Chiron : « Un quatrième secret de Fatima n’existe pas. Le texte publié est intégral et il n’existe rien d’autre ».

Fatima, vérités et légendes de Yves Chiron, éditions Artège, 248 pages, 15,90 euros

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.