Aleteia

À Luxembourg, l’Octave annonce deux semaines de célébrations religieuses dans les rues

Partager
Commenter

La fête religieuse la plus importante du pays est guidée cette année par le thème : "Avance au large !".

La célébration de l’Octave 2017 en l’honneur de la Vierge Marie a commencé le 6 mai à Luxembourg-Ville. La messe de 16 heures a marqué l’ouverture solennelle de l’Octave avec l’érection des Nouvelles paroisses. La journée s’est terminée par un concert de la Maîtrise de la cathédrale pour mettre en exergue le lien entre art et foi et porter les pèlerins par le chant sacré, laissant ses portes ouvertes jusqu’à minuit. Cette soirée marque le début de la Nuit des cathédrales, initiée par le pays en 2007 à l’occasion de « Luxembourg et Grande-Région, capitale européenne de la culture ». L’initiative s’est perpétuée pour réaliser un projet d’Église culturel et spirituel au-delà des frontières et des diocèses. La Nuit des cathédrales aura lieu le 13 mai en France dans de nombreuses villes, pour essaimer en une nuit des lieux où la vie artistique et la foi peuvent s’unir.

Depuis 1666, les pèlerins de la Grande Région se réunissent en prière autour de Notre-Dame de Luxembourg. Jusqu’au 21 mai, messes et processions sont au programme, et cette 338e édition est rythmée par des prédications sur le thème : « Avance au large ! », prêchées par l’abbé Tom Kerger. Chaque jour à 16 heures, après un salut pontifical, il offrira une réflexion sur le sujet pour aider les pèlerins à s’en imprégner. Cette exhortation rappelle l’un des fondements d’une vie qui a un sens.

Deux semaines de prière pour le pays

La cathédrale Notre-Dame de Luxembourg est un sanctuaire marial et abrite la statue de Notre-Dame consolatrice des affligés, protectrice de la ville (Patrona civitatis). Luxembourg va ainsi renouveler sa consécration à la Sainte Vierge et accompagner les habitants dans leur démarche de foi. Tous les matins, les laudes et une messe pour les pèlerins débute la journée à 6h15, sauf le dimanche à 6 heures. Deux moments dans la journée sont consacrés à l’adoration eucharistique, à 13 heures et à 18 heures, à la crypte et l’autel votif de la cathédrale. De nombreuses bénédictions ponctuent également ces deux semaines, dont les journées se clôturent par la méditation du rosaire, à 20 heures.

Une multitude de messes

Mais ce sont surtout 82 messes célébrées à l’intention de toute la communauté luxembourgeoise, pour ses paroisses et ses différentes confessions : aucun des membres de la société et de la communauté chrétienne n’est oublié. Les intentions de prière sont aussi destinées aux déportés et prisonniers politiques de la guerre, aux personnes âgées, aux couples, aux malades, au peuple de Dieu de l’Église de toutes les nations, races, peuples et langues, à l’Ordre équestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem, aux bénédictins de Clervaux, à l’Ordre sacré militaire constantinien de Saint-Georges, aux membres de la Vie Consacrée, à l’armée luxembourgeoise, à la police grand-ducale, au conseil municipal, à la pastorale des vocations, au monastère invisible, à l’apostolat de la prière et bien d’autres encore.

L’Octave est aussi un événement où le flot de prières descend dans la rue, entre en procession, circule dans toute la ville, pour l’envelopper de cette tradition séculaire. Parmi les processions, la plus importante cette année est celle qui célèbre le centenaire des apparitions de la Vierge à Fatima.

Partager
Commenter
Mots-clés
octave
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]