Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Sœur Andrea, bénédictine et pompier

SOEUR ANDREA EN RELIGIEUSE ET EN POMPIER
© ANDREAS ARNOLD / DPA / AFP
Soeur Andrea
Partager

Une religieuse allemande manie aussi bien le chapelet que la lance à incendie. Son histoire fait sensation Outre-Rhin !

Le sourire de sœur Andrea Stardermann est désarmant de gentillesse et de transparence. Mais derrière la bienveillance qui émane de sa figure se dissimule un caractère en acier trempé. Car cette religieuse de l’abbaye Sainte-Hildegarde d’Eibingen, située non loin de Rüdesheim, en Hesse, est pompier volontaire depuis trois ans. Régulièrement, elle quitte le voile pour le casque, le scapulaire bénédictin pour la tenue ignifugée et les sandales pour les bottes.

Au côté de ses camarades de la caserne de Rüdesheim, une quarantaine de fois par an, elle participe aux exercices ou intervient sur le terrain pour venir en aide aux victimes. Sa spécialité ? Assumer la responsabilité de l’alimentation en eau durant les incendies. Mais en cas d’urgence, sœur Andrea sait aussi manier la meuleuse d’angle avec dextérité pour pouvoir libérer des malheureux incarcérés. Âgée de 52 printemps, elle a seulement dû renoncer au maniement des très lourds appareils respiratoires que les hommes utilisent plus facilement.

Attachée au soin des âmes comme au soin des corps, sœur Andrea trouve dans cet exercice inattendu un équilibre parfait, compatible avec son tempérament généreux et avec les règles imposées par la mère supérieure. Reste à savoir à laquelle des deux vocations elle sera la plus fidèle lorsque Jésus viendra « apporter un feu sur la terre » comme il l’a promis (Luc 12, 49).

 

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]