Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 28 juillet |
Saint Samson
home iconAu quotidien
line break icon

De Vilnius à la mer Baltique : découverte insolite de la Lituanie

˛˛˛˛˛vilnius-tourism.lt

Barbara Divry - Publié le 10/05/17

Empreinte de mystères, de traditions et de convictions, la Lituanie est sans doute la plus attachante des trois soeurs Baltes. Des ruelles anciennes de Vilnius aux plages de la Baltique : un parcours insolite à tester en famille. 

La Lituanie, le plus méridional des pays baltes fait assez peu parler de lui et c’est dommage ! A côté de Vilnius, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, découvrez un arrière pays émaillé de forêts et de lacs avant de longer, en vélo, l’isthme de Courlande sur la mer Baltique jusqu’à la frontière Russe. Une épopée insolite, facile à organiser avec sa tribu, grâce aux offres sur les sites de location entre particuliers.

Vilnius : la Jérusalem du nord

http://www.vilnius.tourism.lt

A peine plus grand qu’une gare de ville de province, l’aéroport de Vilnius est particulièrement accueillant. Avec ses murs jaunes et ses plafonds en stucs, on y resterait bien plus longtemps mais voilà le ciel bleu n’attend pas ! Le premier contact avec la ville nous comble largement. Dominée par la place de la cathédrale, sous l’oeil bienveillant de la tour de Gediminas (ancien château fort), Vilnius ressemble à une petite ville calme sur les bords de la rivière Neris. D’un côté, la ville nouvelle avec ses larges boulevards ponctués de parcs, de l’autre une succession de petites rues tortueuses, de placettes et d’églises charmantes.

On sent dans la vieille ville de Vilnius une atmosphère très cosmopolite et les lieux de culte y sont pour beaucoup. Considérée avant la seconde guerre mondiale comme la “Jérusalem lituanienne” (à cette époque les juifs représentaient 40% des habitants), Vilnius regorge de temples et d’églises de style gothique, baroque, néoclassique… Nos préférées :  l’église dominicaine du Saint-Esprit, cachée derrière un ensemble de maisons 18e,  fréquentée par les lituaniens d’origine polonaise, et l’église orthodoxe de Saint- Parascève. En Lituanie, les rites païens sont encore présents et la superstition fait partie des traditions locales. Dans le quartier bohème d’Uzupis ce sont les artistes qui ont pris le pouvoir ! Déclarée symboliquement république “d’Uzupis” en 1998, ce quartier rassemble des galeries et des ateliers d’artisans le long de la rivière Néris. www.vilnius-tourism.lt/fr/

Druskininkai : la ville thermale

Office de tourisme de Druskininkai

Pour pénétrer l’âme Balte, rien de tel qu’un tour dans la campagne Lituanienne. Au Sud Ouest de Vilnius au coeur du parc de Dzükija, la forêt est dense et les lacs, nombreux. La route en parfait état (merci l’Europe !) longe des kilomètres de pins rectilignes. C’est dans cette forêt que l’on trouve la céramique noire si connue en Lituanie. Au milieu de ce rideau d’arbres, et signalé par une pancarte discrète indiquant “Gruto parkas”,  se niche l’un des musées les plus singuliers du pays.

Là, en pleine nature est regroupée une collection de statues datant de l’ex URSS. L’effet est saisissant car les effigies à la gloire de Staline et ses acolytes sont nombreuses et presque incongrues pour un peuple qui a tant souffert de cette époque sombre. Pourtant, la balade en pleine forêt au bord de la rivière est agréable. Démesurées pour certaines, iconiques pour d’autres, elles sont toutes mises en scènes dans des alcôves de verdures. Sur le parcours, d’anciens baraquements abritant des collections de tableaux, d’affiches et d’objets de propagande.

Ici règne une atmosphère en dehors du temps un peu comme dans la ville de Druskininkai à dix kilomètres de là. Créé au XIXe, elle est même considérée comme la ville thermale la plus ancienne et la plus chic du pays. Mais ne vous attendez pas à un Evian bis ! Cette petite cité tranquille file des jours heureux au bord de la rivière Niémen. Parmi ses grandes avenues ombragées, qui ressemblent un peu au Touquet, on découvre une quantité d’établissements thermaux transformés en parcs aquatiques et en spas tous dotés d’une liste infinie de soins. Que diriez-vous d’un massage au miel, aux herbes de la forêt ou d’un bain bouillonnant aux fleurs sauvages? www.grutoparkas.lt

Une escapade iodée en mer Baltique

Office de tourisme de Nida « Agila » / Rytis Seskaitis.

Impossible de faire un tour complet de la Lituanie sans aller voir la mer Baltique même si, se baigner, relève du défi ! Nature et sauvage, l’isthme de Courlande est le spot idéal. Il est accessible en bateau depuis Klaipeda. En 1991, cette bande de terre a été classée parc national et l’accès pour visiter l’un de ses quatre villages est payant pour les voitures et les vélos. Des financements qui permettent de protéger cet écosystème régulièrement menacé par les mouvements de sable.

L’isthme est un paradis constitué à 70% de forêts (majoritairement des pins) et le reste en dunes. Une fois arrivé à Nida, il est temps de laisser la voiture et d’enfourcher un vélo afin de partir à l’assaut de cette bande de terre sauvage coincée entre la mer Baltique et la lagune de Courlande. Les girouettes en haut des maisons en bois de Nida nous indiquent la direction vers Juodkandé à trente kilomètres. Une fois dépassée le musée de Thomas Mann, la piste pénètre au milieu des pinèdes embaumées peuplées de cerfs que l’on aperçoit au loin. La balade se poursuit entre les dunes aux reflets argentés jusqu’à la frontière russe infranchissable.

Sur cette piste cyclable surnommé “ circuit de la mer baltique”, on croise des colonies de hérons cendrés et de cormorans dans un ciel bleu azur. Un détour pour déguster un festin de poissons fumés dans l’une de ces gargotes au toit de chaume et il est temps désormais de poser sa serviette à Palanga sur cette plage de sable abritée par les dunes. En Lituanie, chaque rayon de soleil est un délice ! www.visitneringa.com

Préparer son voyage avec www.housetrip.com et www.airbnb.fr

Tags:
tourisme
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
2
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
3
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
4
POPE FRANCIS
La rédaction d'Aleteia
Une indulgence plénière accordée ce dimanche 25 juillet
5
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
6
Christophe Dickès
Traditionis Custodes : « La diversité des rites fait la richesse ...
7
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement