Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 03 décembre |
Sainte Bibiane
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

71% des catholiques pratiquants réguliers ont voté Macron

EMMANUEL MACRON

AP/EAST NEWS

Emmanuel Macron a été élu 25e président de la République française ce dimanche 7 mai 2017.

La rédaction d'Aleteia - publié le 09/05/17 - mis à jour le 18/05/22

Mais le vote en faveur du FN continue néanmoins à progresser chez les catholiques occasionnels : près d'un sur deux a voté Le Pen.

À l’issue du second tour de l’élection présidentielle, les premières études réalisées par les instituts de sondage permettent d’établir une cartographie précise de l’électorat catholique et de son comportement face à l’alternative Emmanuel Macron / Marine Le Pen. Et l’enquête réalisée par l’IFOP pour Pèlerin et La Croix confirme largement les tendances du premier tour : il est désormais impossible de parler d’ « un » vote catholique.

De manière générale, ceux qui se déclarent catholiques ont un peu moins voté pour Emmanuel Macron que la moyenne nationale (62% vs 66,1%). De même, Marine Le Pen réalise une légère sur-performance dans cette catégorie de la population (38% vs 33,9%). En revanche, les rapports changent de manière très significative lorsqu’on introduit le paramètre de la pratique.

Près d’un catholique « occasionnel » sur deux a voté Le Pen

En effet, plus on se déclare pratiquant, moins on vote pour le Front national (FN). Et ce, de manière très nette. 71% des catholiques qui déclarent assister régulièrement à la messe (au moins une fois par mois), ont déclaré avoir accordé leur suffrage au candidat d’ « En marche », soit presque 5 points de plus que la moyenne nationale. Inversement, Marine Le Pen enregistre un score inférieur de presque 5 points à sa performance globale dans cette catégorie des catholiques.

C’est chez les catholiques occasionnels (qui vont à la messe moins d’une fois par mois) que l’écart s’est le plus resserré entre les deux candidats : 46% d’entre eux ont voté Marine Le Pen, et 54% pour Emmanuel Macron. Un écart qui traduit une forte fragmentation de l’électorat catholique, puisqu’en 2014 par exemple, lors des élections européennes, « réguliers » et « occasionnels » avaient voté dans les même proportions en faveur du FN (autour de 20%), rappelle Pélerindans la synthèse de cette enquête.

[protected-iframe id= »c0807392380adcbed67903477652586f-95521305-117477141″ info= »//e.infogr.am/le_vote_des_catholiques_au_second_tour_de_la_presidentielle_2017_sondage_ifop_pelerin_la_croix_du_7_mai_2017?src=embed » width= »550″ height= »634″ frameborder= »0″ style= »border:none; » scrolling= »no » allowfullscreen= » »]

Le vote des catholiques au second tour de la présidentielle 2017. Sondage IFOP Pèlerin-La Croix du 7 mai 2017.
Create column charts
Tags:
Emmanuel Macronmarine le penPrésidentielle
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement