Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’idée insolite des carmélites de Sens pour sauver leur monastère

LES CARMÉLITES EN TRAIN DE BOIRE DE LA BIERE ENSEMBLE
© Capture d'écran du reportage de TF1
Les carmélites partageant uneverre de bière
Partager

Les carmélites de Sens, dans l'Yonne, ont eu une idée originale pour pouvoir entretenir leurs bâtiments : se lancer dans le brassage de la bière.

Si les carmélites de Sens (Yonne) vivaient autrefois de la fabrication d’hosties, elles ont vu leurs revenus diminuer, notamment durant les vingt dernières années où ils ont été réduits de moitié. Une situation financière compromettant de plus en plus l’entretien de leurs bâtiments.

Elles ont alors eu l’idée originale de créer leur propre marque de bière : l’Alpargate, baptisée ainsi en référence aux sandales que portaient les sœurs carmélites au XVIIe siècle.

La boisson, commercialisée en grande surface et en vente directe dans le carmel, est une réussite : 7 000 bouteilles ont déjà été vendues ! Les sœurs ont, en effet, convenu d’un accord avec un brasseur local : la bouteille est vendue à 2.20 euros dont 1.60 euros est reversé au carmel.

« C’est une bière très rafraîchissante, qui doit plaire énormément en été… ou alors avec une bonne choucroute! », plaisante sœur Marie-Claude.

Pour ses consommateurs, c’est l’occasion de déguster une bière d’abbaye et « d’aider en même temps le carme et le patrimoine français », s’enthousiasme un proche du monastère.

Certaines communautés religieuses masculines produisent leur bière : on compte parmi elles sept bières trappistes reconnues (six en Belgique et une aux Pays-Bas), comme la Rochefort, ou la Westmalle, et des bières d’abbaye comme la Leffe et la Grimbergen. Il est en revanche inédit qu’une communauté religieuse de femmes lance sa marque de bière. A fortiori de discrètes carmélites.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]