Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Hôtesse de produits d’abbayes : un travail idéal et à son rythme

Des savons produits à l'abbaye de Novy Dvur.
Partager

Travailler dans une ambiance chaleureuse et décontractée, à son rythme, tout en étant là quand sa famille ou ses enfants en ont besoin : tel est l’équilibre rêvé pour beaucoup de mamans.

D’abord créée par et pour des femmes de militaires souhaitant mener une activité professionnelle tout en élevant leurs enfants, Produits d’abbayes est aujourd’hui une entreprise qui s’adressent à toutes (et à tous). « En devenant hôtesse Produits d’abbayes, vous entrez dans une grande famille où l’on cultive l’esprit d’entraide, l’envie de se dépasser et l’équilibre familial et professionnel », affiche l’entreprise qui vient de lancer son site internet. Récemment, elle s’est associée à l’abbaye trappiste de Novy Dvur, qui, à l’occasion de son quinzième anniversaire, sort un coffret spécial fête des mères.

Les débuts prometteurs d’un projet d’entraide mutuelle

Femme de militaire pendant 16 ans et habituée aux déménagements à répétition, Marie-Dominique Calvez-Monvoisin connaît mieux que personne l’instabilité de l’emploi chez les femmes. Avec un mari souvent absent, elle a souvent été seule à la maison et a toujours eu le souhait d’exercer une activité professionnelle. Seulement, avec quatre enfants, difficile de trouver un travail compatible avec les horaires d’école. Consciente, donc, de l’importance pour chaque femme qui le souhaite d’avoir un épanouissement personnel par le travail tout en éduquant ses enfants, Marie-Dominique Calvez-Monvoisin s’est toujours dit qu’un jour elle ferait quelque chose pour ces femmes.

En août 2016, alors qu’elle regarde un reportage à la télévision, elle a comme « une révélation ». La Mère abbesse d’une abbaye y explique les difficultés qu’elle rencontre pour trouver le financement nécessaire à la survie de son établissement et à la sauvegarde des bâtiments de son abbaye. Pour y parvenir, elle doit développer les produits cosmétiques fabriqués par les sœurs de l’abbaye.

Marie-Dominique Calvez-Monvoisin a alors l’idée géniale de monter un réseau de vendeuses à domicile pour promouvoir les produits des monastères et des abbayes. Sans perdre de temps, elle expose son projet aux sœurs de l’abbaye de Chantelle qui l’accepte. Pour faire tester les produits, Marie-Dominique Calvez-Monvoisin commence par la sortie des messes des églises de Montpellier, où elle habite, et de ses alentours. Les fidèles sont vite séduits et le succès est au rendez-vous.

L’entreprise « Produits d’abbayes » est créée

Le projet devient rapidement « une véritable entraide mutuelle entre les mamans » (et papas) qui souhaitent avoir une activité professionnelle ou un complément de revenus « et les abbayes qui soumettent leurs problématiques », témoigne Marie-Dominique Calvez-Monvoisin.

Récemment créée, la société Produits d’abbayes embauche toutes celles et ceux qui, comme Marie-Dominique Calvez-Monvoisin, souhaitent vendre des produits de monastères et d’abbayes en développant une activité dans leur région, ville, quartier, paroisse. Le contrat signé avec la société est un contrat VDI (Vendeur à domicile indépendant) qui permet au salarié une liberté totale en termes d’horaires, de nombre d’heures travaillées, d’objectifs etc. Contrairement à de nombreuses entreprises de vente à domicile, la rémunération est nette. Produits d’abbayes règle directement à l’URSSAF les cotisations de ses salariés. Un système d’échelons basé sur le chiffre d’affaire de chacun et sur la possibilité de parrainer d’autres vendeurs permet d’évoluer dans l’entreprise et de toucher des commissions. Il laisse aussi le choix de se développer seul ou à plusieurs grâce à son système de parrainage.

L’abbaye Novy Dvur se joint au projet et lance un coffret pour la fête des mères

Séduite par le projet, l’abbaye Novy Dvur s’est joint à Produits d’abbayes pour vendre son coffret spécial fête des mères. « Passer par des mamans chrétiennes qui souhaitent percevoir une rémunération tout en élevant leurs enfants pour promouvoir nos produits, m’a paru être une opportunité répondant parfaitement aux problématiques actuelles », confie frère Samuel, l’un des moines de Novy Dvur.

Créée il y a quinze ans en République tchèque grâce à l’aide du monastère cistercien de Sept-Fons, le monastère propose, entre autre, des produits cosmétiques que l’on retrouve dans son coffret fête des mères. Vos mamans apprécieront la fameuse crème réparatrice qui aide à combattre l’eczéma, mais aussi un gel douche et des savons naturels. Pour un coffret, comptez 27 euros, frais de ports offerts !

Si les produits cosmétiques font partis de l’économie de l’abbaye de Novy Dvur, le travail et le savoir-faire des moines trappistes s’étend également à l’alimentaire. Vous apprécierez, par exemple, leur fameuse moutarde ou encore leurs crèmes sucrées à tartiner, également en vente sur le site Produits d’abbayes. « Le travail nous aide à inscrire notre vie de prière dans la vie réelle. Comme nous travaillons, ainsi nous prions. À l’inverse, le soin que nous mettons dans notre vie de prière s’étend à nos produits monastiques », confie frère Samuel. « Faire de bons produits est la condition pour vivre de notre travail dans une vie toute entière consacrée à la prière » ajoute-t-il. Toutes les conditions réunies pour une qualité garantie !

Pour en savoir plus sur le contrat VDI proposé par Produits d’abbayes, c’est par ici !

Publi-rédactionnel

Tags:
abbaye
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]