Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Handicap : ce que prévoient les programmes de Macron et Le Pen

Emmanuel Macron et Marine Le Pen
© AFP PHOTO / Eric FEFERBERG AND MIGUEL MEDINA
Partager

Entre les deux tours de l'élection présidentielle française 2017, Aleteia analyse les programmes des deux finalistes sur des questions clés en fonction des points de discernement proposés par la Conférences des évêques de France. Point n°4 : le handicap.

Le document diffusé par la conférence épiscopale au soir du premier tour fixe une liste de points d’attention pour guider la réflexion et le vote des chrétiens. On en compte sept principaux, dont l’accueil des personnes handicapées : « L’État doit intégrer la solidarité dans la construction du projet de société et mettre en œuvre concrètement sa préoccupation des (…) des personnes handicapées (…). Négliger les plus fragiles revient à diviser la société », affirment les évêques. Que disent à ce sujet les programmes des deux candidats sélectionnés pour le second tour : Emmanuel Macron et Marine Le Pen ?

Les propositions du Front national

  • Refonte du  mode de recrutement des médecins (augmenter le numerus closus, intégrer un entretien des candidats avec le jury à l’issue des concours de la première année pour replacer l’humain au centre de la formation).
  • Nouvelle répartition géographique des maisons de santé pour pallier les déserts médicaux (stage obligatoire des étudiants dans les déserts médicaux).
  • Créer une nouvelle branche de la sécurité sociale, spécifiquement dédiée à la perte d’autonomie et à la dépendance. Revenir sur le plafonnement du montant des remboursements par les organismes des complémentaires santé. Cette loi sur le plafonnement des remboursements par les mutuelles avait été mise en place par Marisol Touraine.
  • Encadrer et rendre plus transparente la gestion des organismes de complémentaire santé.
  • Améliorer l’accès et le remboursement des soins dans les domaines optiques, auditifs et dentaires. S’appuyer sur les associations d’aide à domicile, en les aidant à « se professionnaliser », pour permettre à plus de personnes dépendantes d’être maintenues à la maison.
  • Revaloriser le minimum vieillesse
  • Revaloriser l’AAH
  • Faciliter l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap et renforcer la lutte contre toutes les discriminations liées au handicap.
  • Depuis son rapprochement avec Nicolas Dupont-Aignan, la candidate du FN préconise d’attribuer une part fiscale complète aux familles accueillant un enfant handicapé.

Les propositions d’ « En marche »

  • Un plan d’investissement dédié à la santé, budgétisé à 5 milliards d’euros, pour transformer la médecine de ville et des hôpitaux.
  • Doubler le nombre de maisons de santé, dans le but de faire face aux déserts médicaux.
  • Un meilleur remboursement des soins avec une prise en charge à 100% des  lunettes et des prothèses auditives et dentaires d’ici à 2022, en lien avec les mutuelles et l’ensemble des professionnels de la santé.
  • S’appuyer sur les associations dédiées au service à la personne : créer un « accélérateur d’associations », chargé de déployer à l’échelle du territoire et en moins de 5 ans les associations les plus utiles à la société.
  • Revaloriser le minimum vieillesse, à hauteur de 100 euros par mois.
  • Revaloriser l’Allocation adulte handicapé (AAH), à hauteur également de 100 euros.
  • Faciliter l’obtention d’Auxiliaires de vie scolaire (AVS). Ce service à la personne devrait être facilité pour tous les enfants handicapés pouvant suivre une scolarité de manière aidée.
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.