Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 27 juillet |
Sainte Nathalie et ses compagnons
home iconArt & Voyages
line break icon

La Chartreuse de Neuville : plus grand chantier des monuments historiques

Chartreuse de Neuville © Wikipedia

Chartreuse de Neuville © Wikipedia

Marie Fournier - Publié le 30/04/17

Le plus grand monastère chartreux de France devient un centre culturel de rencontre européen et une résidence hôtelière.

Sur la côte d’Opale, l’impressionnante Chartreuse du XIVe siècle connaît depuis dix ans d’intenses transformations. Un centre culturel de rencontre européen dédié à l’innovation sociétale et artistique, lieu de rencontres et d’expérimentation pour entreprendre l’avenir, vient de voir le jour. De 1324 à 2017 : retour sur 700 ans d’histoire.

700 ans d’histoire

La Chartreuse Notre-Dame des Près de Neuville sous Montreuil a été fondée en 1324, non loin du Touquet, par le Comte de Boulogne Robert III. Après la Révolution, l’édifice est petit à petit démantelé, utilisé comme carrière de pierre. C’est dans les années 1870 que la Chartreuse est reconstruite grâce à Clovis Normand. Dans un style néogothique épuré, le bâtiment est désormais deux fois plus grand et conserve les bases du XIVe siècle. Les chartreux reviennent pour y installer l’imprimerie générale de l’Ordre jusqu’à leur exil en terres anglaises en 1901. Tout au long du XXe siècle, la Chartreuse connaît différentes affectations : sanatorium, résidence d’artiste, hôpital et hospice-asile. En l’an 2000, la congrégation des petites sœurs de Bethléem a acheté l’édifice mais la vente a été annulée en raison de la présence de la mérule. En 2007, est créée l’association de préfiguration de la Chartreuse de Neuville. C’est aujourd’hui le plus grand monastère chartreux de France préservé avec 18 000 m2 de bâti sur un parc de 12 hectares et l’une des rares Chartreuses ouverte au public.

Le grand retour de l’imprimerie

Les chartreuses fonctionnaient avec un modèle économique autonome basé sur l’autosubsistance alimentaire, les revenus liés au fermage de terres et une activité artisanale telle l’imprimerie dans le cas de la Chartreuse de Neuville. L’imprimerie générale de l’Ordre des chartreux fondée en 1885 était un centre névralgique pour la diffusion du savoir qui rayonnait dans toute l’Europe. Elle fournissait notamment la totalité des livres religieux des chartreuses européennes. Lors de l’exil des chartreux vers la Chartreuse de Parkminster  après la loi de 1901, un train complet fut nécessaire pour transporter l’imprimerie démontée. En 2017, l’atelier de l’imprimerie va de nouveau être installé au sein de la Chartreuse de Neuville avec un projet de rénovation et d’utilisation pédagogique.

Un grandprojet de transformation

Depuis la création de l’association en 2007, un modèle économique de renaissance et de développement de la Chartreuse est élaboré. 30 millions d’euros sont investis dans ce projet monumental qui associe deux activités complémentaires : la fondation et une résidence hôtelière qui doit ouvrir en 2018. La chartreuse devient ainsi un centre culturel d’innovation sociétale et artistique avec quatre pôles : Ecosystème d’innovation sociétale, Création et patrimoine, Insertion et formation, et Pilotage économique et fonctionnel. Labélisée « Centre Culturel de Rencontre » en 2016 par le Ministère de la culture et de la communication, la Chartreuse est désormais un « patrimoine vivant au service des acteurs des territoires pour façonner ensemble leur avenir », dans le but de « débattre, entreprendre, expérimenter au service de l’Homme et de la Société ».


Informations pratiques :

La Chartreuse de Neuville

1 allée de la Chartreuse – 62 170 Neuville sous Montreuil

Ouverture du 4 avril au 5 novembre 2017, de 11h à 18h sauf le lundi

http://www.lachartreusedeneuville.org/index.html

Tags:
abbayerestauration
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
2
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
3
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
4
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
5
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
6
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
7
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement