Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 04 juillet |
Sainte Elisabeth du Portugal
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Il n’aurait pas dû chasser les Pokémon dans une cathédrale russe

Capture d_écran 2017-04-28 à 15.23.06

© YouTube

La rédaction d'Aleteia - publié le 28/04/17

Un militant athée russe risque une lourde peine de prison. Il s'était amusé à se filmer en train de chasser des Pokémon en pleine messe dans la cathédrale de Iekaterinenbourg,

Chasser Pikachu, Salamèche, Carapuce ou Boustiflor n’est pas un métier de tout repos en Russie. Surtout quand on s’avise de s’adonner à cette pratique pendant la messe, dans la cathédrale de Iekaterinenbourg, bâtie là-même où furent assassinés le tsar Nicolas II et sa famille le 17 juillet 1918.

Telle est en résumé l’opération menée par un jeune homme de 22 ans, Rouslan Sokolovski, qui en a tiré une vidéo diffusée sur YouTube le 11 août dernier. Sauf qu’il ne s’agit pas d’un adepte naïf ou mal élevé de Pokémon Go, mais d’un militant résolu, bien décidé à profaner le symbole religieux et impérial que constitue la cathédrale. Dans la vidéo, on peut le voir capturer les étranges créatures, sur un fond musical constitué d’une fausse prière émaillée de grossièretés.

Mais il s’avère bien plus dangereux d’être un agitateur athée en Russie qu’une Femen en France. Loin de bénéficier d’un non-lieu, le jeune homme a été inculpé en septembre, assigné à résidence, puis incarcéré pour ne pas avoir respecté son assignation. Son procès arrive à son aboutissement : ce vendredi 28 avril, le parquet a requis une peine de trois ans et demi d’emprisonnement. Accusé de blasphème par l’église orthodoxe, il avait plaidé « non coupable » devant les juges. Sans se montrer très convaincant semble-t-il.

Tags:
blasphemeRussie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement