Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 25 février |
Saint Nestor de Pamphylie
home iconSpiritualité
line break icon

Est-ce mieux de prier debout ?

© Shutterstock

© Shutterstock

Jacques Gauthier - Publié le 26/04/17

Le corps peut être un allié dans la prière. On ne prie jamais sans lui. À chacun et à chacune de trouver la bonne posture qui l’aide à descendre au fond de son cœur, lieu de toute vraie prière. Voici quelques pistes qui peuvent aider à prier debout.

Se tenir droit

Il est important de prendre conscience du corps lorsqu’on est debout pour prier, en privé ou en public. Les pieds reposent bien à plat sur le sol, joints ou légèrement écartés, plantés dans l’humus de notre humanité. Il est bon de sentir ce sol qui nous relie à la terre, humblement. Le bassin est droit, pour l’équilibre et la stabilité. Le dos doit être redressé, sans effort et sans tension. Le regard peut être centré sur une croix ou une icône, puis nous fermons les yeux pour laisser parler le cœur en silence, au rythme lent de la respiration, comme un mouvement d’amour.




Lire aussi :
Comment prier avec le corps ?

Il y a une géographie du corps qui ramasse tout notre être pour l’offrir au Père. Si on étend les bras, le corps prend la forme de la croix. Tel un arbre enraciné dans le sol déploie ses branches vers le ciel, nous embrassons le monde avec le Christ. Ne sommes-nous pas crées pour ouvrir les bras et pour aimer ? Au centre du corps debout, il y a le cœur, point de jonction de l’horizontal et du vertical, alliance de la terre et du ciel, rencontre de l’extérieur et de l’intérieur. Marie est une belle image d’un cœur ouvert et offert. Stabat Mater, debout au pied de la Croix, elle s’élève avec le Fils pour n’être plus qu’offrande, corps et âme.

Les mains peuvent prendre différentes attitudes : levées vers le ciel en geste d’offrande, repliées sur la poitrine en signe d’écoute, jointes pour l’attention à la présence de Dieu, doigts croisés pour la supplication ou le recueillement en Dieu, paumes ouvertes en signe d’accueil. « Que ma prière devant toi s’élève comme un encens, et mes mains, comme l’offrande du soir » (Ps 140, 2).

Lire la suite sur le blogue de Jacques Gauthier.

Tags:
Prière
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Le pape François accepte la renonciation du cardinal Sarah
2
ANMOL RODRIGUEZ
Ewa Rejman
Défigurée à l’acide, mannequin, Anmol livre une fabuleuse l...
3
Les moines bénédictins
Père Christian Venard
Une nouvelle abbaye bénédictine en France !
4
NEWBORN,
Mathilde de Robien
Dix prénoms originaux dérivés de Joseph
5
ANGELS
Marzena Devoud
Comment les anges communiquent-ils entre eux ?
6
Domitille Farret d'Astiès
Témoignages : heureux comme un scout !
7
Jeanne Larghero
La liberté de ne pas croire, un droit de l’homme ou un non-sens ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement