Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Prier avec Marthe Robin avant d’aller voter

Marthe Robin © Foyer de Charité
Marthe Robin © Foyer de Charité
Partager

Marthe Robin a prononcé une prière qui convient très bien à l’élection présidentielle. À réciter sans modération.

« Elle n’était pas du tout déconnectée de la vie politique de son pays », assure le postulateur de la cause de canonisation de Marthe Robin, le père Bernard Peyrous. La fondatrice des Foyers de Charité s’intéressait en effet aux responsables politiques de son temps, et souhaitait que les catholiques fassent entendre leurs voix dans l’administration de leur pays.

« Elle nous aurait encouragés à aller voter »

Sans prendre trop de risques, on peut supposer que la vénérable n’aurait pas opté pour l’abstention ou le vote blanc. « Elle ne demanderait rien d’héroïque, mais simplement que nous soyons nous-mêmes, que nous votions conformément à nos convictions », assure le père Bernard Peyrous, qui l’a rencontrée quatre fois en 1980. Voici donc sa prière :

« Préparez le cœur de vos enfants à la mission »

« Ô Père, ô mon Dieu, délivrez, sauvez maintenant votre France.
Préparez le cœur de vos enfants à la mission qu’ils vont avoir à accomplir pour toutes les nations, pour l’Église tout entière.
Ô Père, ô mon Dieu, que les cœurs de vos élus tressaillent maintenant à votre appel, reconnaissant votre voix, votre commandement, votre invitation à agir. Conduisez-les, ô mon Dieu, chacun à sa place et chacun à sa mission.
Imposez-leur, vous-même, tout ce que vous voudrez de chacun d’eux et de tous.
Que rien ne soit l’effet de leur propre choix mais uniquement de votre unique volonté d’amour.
Vierge immaculée, ne les laissez pas s’égarer ni se tromper. Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit.
Amen. »

« La France a un grand avenir spirituel »

Lors de l’une de ses rencontres avec Marthe Robin, le père Peyrous lui demanda si elle pensait que la France avait encore un avenir spirituel, ce à quoi elle répondit : »Ah ! Ça j’y crois beaucoup ! ». Comme Jacqueline Aubry, l’une des voyantes de l’Île-Bouchard, elle supposait que la France allait connaître un grand abaissement avant « de se souvenir de Dieu ». Mais Marthe se gardait bien de faire des prophéties, affirmant même « ne rien savoir de l’avenir ». Ce n’est que son opinion qu’elle exprime quand elle envisageait le futur, en 1936, avec le père Finet.

« La France enverra des missionnaires dans le monde entier »

« La France tombera très bas, plus bas que les autres nations, à cause de son orgueil et des mauvais chefs qu’elle se sera choisis. Elle aura le nez dans la poussière. Il n’y aura plus rien. Mais dans sa détresse, elle se souviendra de Dieu. Alors elle criera vers lui, et c’est la Sainte Vierge qui viendra la sauver. La France retrouvera alors sa vocation de Fille aînée de l’Église, elle sera le lieu de la plus grande effusion de l’Esprit saint, et elle enverra à nouveau des missionnaires dans le monde entier. »

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]