Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 29 octobre |
Saint Jude
home iconArt & Voyages
line break icon

Christ au linceul : le mystère du "marbre transparent"

Détail de la tête du Christ voilé. Naples, Cappella Sansevero

Daniel Esparza - Publié le 21/04/17

L'une des sculptures les plus remarquables au monde est aussi une incroyable source de légendes.

Le Cristo Velato (le Christ voilé ou Christ au linceul), est une sculpture achevée en 1753, attribuée à tort dès le départ à Antonio Corradini et considérée comme l’un des plus beaux chefs d’œuvres artistiques au monde. Le grand maître du néoclassique Antonio Canova lui-même – qui essaya sans succès d’acheter la sculpture – déclara à son propos qu’il donnerait bien dix ans de sa vie pour parvenir à imiter un telle exécution !

Détail de la tête du Christ voilé. Naples, Cappella Sansevero

Bien que Corradini ait bien reçu la commande de ce travail, il est mort en n’ayant pu produire qu’une simple sculpture d’argile qui devait servir de modèle à la pièce définitive en marbre. C’est donc Giuseppe Sammartino qui a achevé cette sculpture étonnante de Jésus, déjà mort et recouvert d’un linceul transparent, taillée dans un seul et même bloc de marbre. La maîtrise de Sammartino – voyez l’exécution de ce voile couvrant la figure de Jésus, rendu totalement «transparent» ! – ne lui a pas offert la place qu’il méritait amplement dans la grande Histoire de l’art occidental. Mais elle a donné à son œuvre le parfum de la légende.

Le Christ voilé. Naples, Cappella Sansevero

Certaines histoires affirment ainsi que Sammartino a recouvert sa sculpture d’un voile de lin qu’il a réussi à transformer en marbre au moyen d’un procédé alchimique complexe et connu de lui seul ! D’autres prétendent qu’il tenait son savoir ésotérique du commanditaire de l’œuvre, Raimondo di Sangro, alchimiste lui-même… Des légendes bien évidemment. Mais alchimie ou pas, il fallait du génie pour faire naître d’un bloc de pierre cette merveille à grands coups de burins et de ciseau !

La statue est aujourd’hui conservée dans la Capella Sansevero, à Naples, en Italie.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
Saint Suairesculpture
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Timothée Dhellemmes
En Europe, les lieux de culte se reconfinent ...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
KOMUNIA ŚWIĘTA
Mathilde de Robien
A.R.D.O.R., un bel acrostiche pour savoir com...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement