Aleteia

Que faire de vos rameaux ?

© cathoretro
Partager
Commenter

Après le dimanche des Rameaux, faut-il jeter, brûler ou conserver ses rameaux ? Découvrez ce qu'il ne faut surtout pas faire avec les branches bénies par le prêtre pendant la messe !

Dimanche, après avoir quitté l’église et la messe des Rameaux, vous êtes sûrement rentrés chez vous avec une ou plusieurs branches pour célébrer l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem. Maintenant, la question qui se pose est  : « Que vais-je bien pouvoir faire de ces rameaux ? » Quoi que vous décidiez, ne les jetez pas !

Selon le Code de droit canonique, les objets bénis ne doivent pas être jetés à la poubelle, mais traités avec respect (cf. no1171 : « Les choses sacrées qui sont destinées au culte divin par une dédicace ou une bénédiction seront traitées avec respect et ne seront pas employées à un usage profane ou impropre, même si elles sont la propriété de personnes privées »). À la messe, ces branches de buis ont été bénies par le prêtre et transformées en « sacramental », un objet qui nous rapproche de la célébration des sept sacrements. Les jeter équivaut à rejeter leur but sacré et à les traiter comme tout autre objet dont nous n’avons plus besoin… Impossible !

La question évidente devient alors : « Si je ne peux pas les jeter, que dois-je faire de ces rameaux ? »

Décorer avec des rameaux

Souvent, les fidèles utilisent leurs rameaux pour décorer la maison. On peut ainsi les placer derrière une peinture religieuse ou un crucifix, voire même les transformer joliment et durablement. Pour vous inspirer, jetez un œil à notre sélection de tutoriels DIY pour conserver vos rameaux avec un esprit déco.

© lapetitearmoiredetillou / dansmabesace / caro_tricote

>> A lire aussi : nos 9 idées déco pour mettre les rameaux à l’honneur dans votre déco.

L’intérêt de les utiliser comme pièces décoratives dans votre maison, c’est qu’ils évoqueront toute l’année le dimanche des Rameaux et vous rappelleront le récit de la Passion qui a été lu à la messe. C’est un moyen idéal de rester connecté à la Semaine sainte et d’honorer le Christ, Messie venu nous sauver du péché et de la mort.

Brûler ou enterrer ses rameaux

La plupart des sacramentaux, comme les rameaux, peuvent être brûlés ou enterrés afin de les éliminer correctement. Cette façon de procéder honore leur rôle sacré et les renvoie à la terre d’une manière digne. N’importe qui peut faire cela, mais si vous n’avez pas la possibilité de les brûler ou de les enterrer, déposez simplement vos branches à la maison paroissiale.

Souvent, les prêtres encouragent les fidèles à déposer leurs rameaux à l’église afin qu’ils puissent brûler les branches et en faire des cendres pour le mercredi des Cendres. De cette façon, l’année liturgique garde un lien avec la précédente et rien ne se perd.

Crucifix en verre soufflé, cuivre et perles de Alexandre Raykoff / © Alexandre Meyer pour Aleteia
Tags:
rameaux
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]