Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 03 mars |
Saint Guénolé
home iconAu quotidien
line break icon

Red Day : tous en rouge contre les maladies cardiovasculaires

Femme habillée en rouge et tenant un coeur

© Shutterstock

Frédérique de Granvilliers - Publié le 06/04/17

Le 7 avril 2017, le mouvement "Sauvez le Coeur des Femmes" vous invite à vous mobiliser contre les maladies cardiovasculaires, responsables du décès d'une femme sur trois...

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde.  Les plus courantes sont l’infarctus du myocarde (IDM), l’accident vasculaire cérébral (AVC), l’artériosclérose, l’angine de poitrine-angor, l’insuffisance cardiaque et l’arythmie cardiaque. Pour sensibiliser le grand public à ces graves problèmes de santé liés au coeur et à la circulation sanguine, une grande journée de mobilisation aura lieu le 7 avril 2017. Chacun est invité à s’habiller en rouge et à poser ses selfies sur les réseaux sociaux avec le hashtag #REDDAYFrance.

A l’origine de cette journée, on trouve le mouvement «Go Red for Women», qui existe aux Etats-Unis depuis 2005, et qui est porté en France par la fondation AJILA depuis 2015. Avec « Sauvez le Coeur des Femmes », c’est une vraie sonnette d’alarme qui est tirée car les femmes sont particulièrement touchées par les maladies cardiovasculaires, bien plus que le cancer du sein par exemple. Rencontre avec une femme engagée, Isabelle Weill, présidente de la Fondation AJILA.

Depuis vingt ans, vous soutenez des causes qui vous tiennent à cœur et c’est en 2008 que vous avez décidé de créer votre propre fondation. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Isabelle Weill : L’organisation non-profit AJILA a pour but de défendre des causes d’intérêt général principalement dans les domaines de l’éducation et de la santé. Au sein de cette structure, j’ai lancé le mouvement français « Sauvez le Cœur des Femmes».

Logo Sauvez le coeur des femmes
© AJILA

AJILA ? Pourquoi le choix de ce nom ?

Isabelle Weill : Il contient la première lettre du prénom de mon mari, Alain Weill, celles de mes enfants et du mien. Nous sommes tous impliqués. C’est dans notre ADN.

Pourquoi le choix de cette cause surtout ?

Isabelle Weill : Les maladies cardiovasculaires (MCV) chez la femme tuent chaque année 50 000 personnes en France soit plus que tous les cancers féminins réunis, notamment 8 fois plus que le cancer du sein.

On a du mal à se l’imaginer ! On pense davantage aux hommes pour ces maladies ?

Isabelle Weill : Les femmes sous-estiment leurs risques cardiovasculaires. C’est la première cause de mortalité chez la femme dans le monde, soit près de 9 millions de morts par an (source OMS). Les femmes sont moins touchées que les hommes mais elles en meurent plus. Une femme sur trois meurt d’une MCV.

Quelles sont les raisons de cette augmentation ?

Isabelle Weill : Bien que les antécédents familiaux doivent être pris en compte, les femmes sont aujourd’hui exposées aux mêmes facteurs de risque que les hommes car leur rythme et leur mode de vie ont changé. Ainsi elles sont plus sujettes à la consommation de tabac, au stress, prennent une contraception, sont davantage sédentaires et ces facteurs augmentent sensiblement les risques. Plus les facteurs de risque sont cumulés, plus la probabilité de développer une MCV augmente.

Comment lutter ? Quel est le message que vous souhaitez diffuser ?

Isabelle Weill : La prévention est fondamentale pour lutter contre ces maladies. Il est donc important de connaitre et de suivre nos indicateurs qui peuvent aider votre médecin à évaluer votre risque cardiovasculaire.

Les cinq chiffres clés à connaitre par cœur et à évaluer chaque année : son taux de cholestérol, sa glycémie, sa tension, son indice de masse corporelle (IMC), son tour de taille.

Je vous conseille de faire une activité physique, d’arrêter de fumer, de bien manger et de mieux manger, d’adopter le style de vie scandinave afin de prendre du temps pour vous et de vous chouchouter davantage.

Ce qui me préoccupe beaucoup aujourd’hui, c’est l’attitude des jeunes femmes aujourd’hui qui ne se rendent pas compte du risque. Elles prennent trop souvent la pilule contraceptive bien qu’elles fument et ce cocktail est très dangereux pour leur cœur. Nous avons donc du pain sur la planche pour communiquer et diffuser le message !

Aux Etats-Unis, il existe le mouvement « Go Red for Women », pouvez-vous nous en dire plus ?

Isabelle Weill : Depuis 2008, je travaille avec l’American Heart Association, un organisme américain à but non lucratif créé en 1924, qui favorise les soins cardiaques appropriés en vue de réduire les invalidités et les décès causés par les maladies cardiovasculaires et les AVC. Ils ont beaucoup travaillé autour de la problématique de santé publique de l’arrêt cardiaque.

Ils m’ont beaucoup aidée, notamment pour sensibiliser les femmes, pour savoir comment en parler, comment savoir communiquer.

Il y a trois ans, je leur ai proposé de reprendre le mouvement à la française, et j’ai créé « Sauvez le cœur des femmes », à l’exemple de « Go Red for Women ».

Faisons le point sur vos actions à venir, le RED Day et…?

Isabelle Weill : Le 7 avril 2017, c’est effectivement le RED Day, la journée nationale de prévention contre les maladies cardiovasculaires chez la femme. Nous souhaitons vraiment marquer le coup en incitant le plus grand nombre de personnes possible à porter du rouge et à poster leurs selfies sur #REDDAYFrance.

Le 30 juin 2017, nous allons reproduire le RED Défilé au VIP Room pour la première fois à Paris. « Go Red for Women » l’organise quant à lui depuis trois ans aux Etats-Unis avec des personnalités qui acceptent de jouer le jeu.

Red défilé
© AJILA

Cet événement n’est pas un « vrai » défilé ! Ce sont des femmes d’influence qui, comme Anne Roumanoff, porteront du rouge comme message de sensibilisation. Elles seront habillées par des créateurs, des designers – Paco Rabanne, Pierre Cardin, Courrèges, Agnès b, Paule Ka et bien d’autres, qui, à nos côtés, s’engagent sur cette problématique.

Parmi vos soutiens, on peut compter sur Christian le Squer, chef triplement étoilé, qui vous a concocté des recettes healthy lors de votre RED Conférence le 8 mars dernier…

Isabelle Weill : Oui, nous avons la chance de compter sur le soutien de Christian Le Squer ! Lors de notre RED Conférence, il nous a montré qu’en adoptant de bonnes pratiques alimentaires et culinaires, on peut faire facilement du bien à notre cœur. Notre experte en nutrition, le docteur Corinne Chicheportiche-Ayache a également travaillé avec le chef étoilé, Christian Le Squer.

Un dernier conseil aux lectrices d’Aleteia For Her ?

Isabelle Weill : On peut lutter contre les maladies cardiovasculaires, on peut les prévenir, on peut agir.

Mon message est simple : « Connaissez par coeur vos chiffres clés ». Si vous faites attention, si vous faites un peu d’éducation physique, si vous suivez la méthode danoise du « hygge », en essayant de prendre du temps pour soi au quotidien, de décrocher, vous baisserez de façon significative ce risque.


>> Plus d’infos : www.ajila.org et www.ajila.org


Tags:
maladie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christine Pellen
GPA : mère génétique de 10 enfants, elle ne compte pas s’arrêter ...
2
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
3
Anne Bernet
Les 110 innocents des Lucs-sur-Boulogne, le plus horrible massacr...
4
La rédaction d'Aleteia
Attention, ces saints vont prendre vie sous vos yeux !
5
LIBBY OSGOOD
Sandra Ferrer
Libby, la scientifique de haut-vol de la NASA devenue religieuse
6
cathédrale de Nice
Bérengère Dommaigné
Soulagement à Nice et Dunkerque, les messes sont autorisées
7
Rachel Molinatti
TikTok : le calcul « hallucinant » du père Matthieu
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement