Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 02 avril |
Saint Hugues de Grenoble
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Bordeaux : il fauche les voitures de ses curés pour aller voir sa petite amie

L'église Saint-Amand, à Bordeaux. © BOULOUMIE ERIC / HEMIS.FR / HEMIS / AFP

L'église Saint-Amand, à Bordeaux. © BOULOUMIE ERIC / HEMIS.FR / HEMIS / AFP

La rédaction d'Aleteia - publié le 06/04/17

En deux semaines, un jeune de l’aumônerie, sans permis, a volé deux véhicules aux prêtres de sa paroisse.

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

C’est d’un double-larcin bien inhabituel dont s’est rendu coupable un jeune du secteur paroissial de Caudéran à Bordeaux (Gironde) et dont le quotidien Sud-Ouest s’est fait l’écho. Le 18 mars, alors qu’il est venu en famille assister à la messe en la chapelle Sainte-Monique, il profite de la présence du prêtre à l’autel pour pénétrer dans la sacristie et s’emparer des clés de sa Citroën C3. Revenu à sa place, il s’éclipse discrètement avant la fin de l’office pour aller déplacer le véhicule. Dépourvu de permis de conduire en dépit de ses 19 ans, il va alors l’utiliser quelques jours, notamment pour aller voir sa petite amie, avant de devoir la laisser immobilisée en raison d’un accident.

Faute avouée à moitié pardonnée ?

Sans vergogne, c’est donc un deuxième prêtre de la paroisse qu’il dépouille de son auto, une Ford Fiesta, lors de la messe du 2 avril, en l’église de Saint-Amand cette fois-ci. Le jeune cleptomane réplique avec succès le même modus operandi que le 18 mars. À nouveau, il peut utiliser la voiture pour aller à Cenan où demeure sa dulcinée. Mais cette fois-ci, les abbés ne demeurent pas sans réagir. Plusieurs indices leur laissent entendre que ce jeune, originaire de Mérignac et familier de l’aumônerie, pourrait être à l’origine du double délit. Interpellé par les forces de police, il a reconnu les faits ce mardi 4 avril devant les enquêteurs rappelle Sud-Ouest. En attendant le confessionnal ?

Tags:
vol
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement