Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 29 juillet |
Saint Samson
home iconPerles du Web
line break icon

10 commandements pour bien vivre avec ses écrans

© Lev Kropotov/Shutterstock

Jala Kebbe - Publié le 04/04/17

Le père Tanguy Marie Pouliquen vient de publier "Fascination des nouvelles technologies et transhumanisme", un livre dans lequel il propose dix "commandements" pour bien vivre avec ses écrans de télévision, d'ordinateur, de tablette, de smartphone, de console portable, de montre connectée, etc. Ce qui suppose avant tout de savoir se passer d'eux.

1 — Se donner une règle de vie : l’écran n’est qu’un moyen au service d’un projet plus grand. Lequel ? Définissons-le. Qu’est-ce que je veux vraiment, aujourd’hui, pour demain ? Combien d’heures d’écran par jour pour cela ? Se demander si mes écrans sont mes meilleurs amis.

2 — Créer des espaces de sevrage, pour goûter de nouveau à la vie intérieure, aux désirs personnels les plus profonds, aux relations réelles, mon visage face à un visage. Remettre le virtuel à sa place : il n’est en rien notre vie intime. Suggestion : se fixer combien de jours par semaine nous passerons sans aucun écran.

3 — Protéger son hygiène de vie mentale. On vit sa journée comme on se lève et on se couche. Les « 4 pas » pour mieux avancer : pas d’écran jusqu’au petit-déjeuner inclus, ni durant le repas, ni dans la chambre, ni avant de s’endormir. La fascination « écranique » disperse.

4 — Ne pas utiliser les écrans… pour se détendre. Savoir que souvent, la détente écranique rime avec compensation psychique. Mieux vaut faire du sport, lire un bon livre, écouter de la musique douce, se ressourcer spirituellement devant une vraie icône, et non pas devant les icônes du bureau de son ordinateur.

5 — Ne pas se servir de son smartphone comme réveil ou montre. C’est le début de l’addiction. On se fait trop vite avoir par l’envie d’aller « checker » ses différentes applications. Se demander combien de fois quotidiennement je regarde un écran. Et pourquoi je le regarde. Remplit-il un vide?

6 — Apprendre à se séparer de l’écran. Ranger l’ordinateur portable dans un tiroir, le smartphone en dehors de sa poche, si possible. Demandez-vous si c’est vous qui regardez l’écran ou bien si c’est l’écran qui vous regarde. Dans le deuxième cas : éteignez-le et allez marcher !

7 — Profitez du peu de temps libre pour privilégier les rencontres. Peu, voire pas d’écran pendant les vacances, ni le dimanche, temps privilégiés pour s’écouter, prier, reprendre contact avec les émotions et les idées de l’autre.

8 — Ne confondons pas notre esprit avec notre temps de cerveau disponible… pour les écrans. Stimulons toute notre personnalité. Nous sommes tout à la fois corps, âme, esprit, relations et non pas seulement les neurones potentiellement connectés à des écrans — neuf heures en moyenne par jour ! D’où agissons-nous? De notre cerveau seulement ?

9 — Interdire les écrans dans les réunions, pour faciliter l’écoute mutuelle, la bienveillance et ainsi renforcer les liens fraternels afin de construire un vrai projet en commun.

10 — Se rappeler que l’essentiel est rarement urgent et que l’urgence est souvent liée à notre volonté d’emprise sur les événements et les personnes, ainsi qu’à la peur de manquer. Nous ne sommes pas indispensables. Laissons de la place aux autres et du temps au temps. Sortons de l’immédiateté pour retrouver le sens du long terme.




Lire aussi :
Si votre téléphone portable est devenu un véritable « doudou », vous devez lire ceci

Fascination des nouvelles technologies et transhumanisme © Éditions des Béatitudes

Découvrez davantage de conseils dans Fascination des nouvelles technologies et transhumanisme, par le père Tanguy Marie Pouliquen, Éditions des Béatitudes, 19, 50 euros. 

Tags:
addictionsmartphone
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
2
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
3
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
4
POPE FRANCIS
La rédaction d'Aleteia
Une indulgence plénière accordée ce dimanche 25 juillet
5
Christophe Dickès
Traditionis Custodes : « La diversité des rites fait la richesse ...
6
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
7
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement