Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 16 juin |
Saint Jean François Régis
home iconFor Her
line break icon

Quel maquillage pour une jeune fille ?

Palette de maquillage

© Pixabay

Camille Coutant - Publié le 23/03/17

Pré-adolescentes, adolescentes, jeunes filles, elles aspirent toutes à être coquettes de plus en plus jeunes. Comment les accompagner et leur apprendre à se maquiller sans en faire trop pour leur âge ?

Rouge à lèvres foncé, regard charbonneux façon smoky eyes, teint trop hâlé… Pour faire comme les mannequins des magazines ou les tutos sur les réseaux sociaux, les jeunes filles n’hésitent pas à investir dans une jolie panoplie de produits de beauté, sans toujours avoir conscience de l’image renvoyée par leurs choix esthétiques. Or, comme pour la mode, la façon de se maquiller nécessite une certaine maturité. Car il ne s’agit pas de se transformer mais bien de réussir une mise en beauté naturelle. Pas averties ou, au contraire, inconsciemment influencées par les youtubeuses beauté et autres stars de téléréalité, certaines jeunes filles, si elles ne sont pas guidées, optent pour un maquillage prononcé où le résultat chargé rime avec raté. Afin d’éviter que ces jeunes adolescentes ne ressemblent à des femmes fatales, quelques recommandations s’imposent ! La première, explique Morgane, maquilleuse chez Kiko Milano, enseigne plébiscitée par les jeunes  : « A chaque âge, son make-up.»

Préparer sa peau avant de se maquiller

Avant d’appliquer son maquillage, la jeune fille devra impérativement nettoyer sa peau. Une étape qui devra d’ailleurs être renouvelée avec soin après le démaquillage en fin de journée. Les jeunes filles aux peaux à problèmes pourront se tourner vers des produits sébo-équilibrants qui contribuent à la purification de l’épiderme tout en réduisant l’excès de sébum qui fait briller la peau. Les produits contenant de l’acide salicylique aideront la peau à lutter contre les imperfections. Après le nettoyage de peau matinal, place à l’hydratation qui doit se faire avec une crème adaptée à chaque type de peau. Les peaux mixtes et sèches pourront s’orienter vers un gel crème épais tandis que les peaux grasses préféreront des textures plus légères. En vogue, les produits types BB crème et CC crème rempliront leur fonction hydratante.

Les astuces pour camoufler une peau à problèmes

En premier lieu, il est important de confier une peau qui serait sujette à l’acné à un dermatologue, qui trouvera le traitement approprié pour résorber cette affection cutanée qui touche environ 80 % des adolescents. Le spécialiste orientera également sa patiente vers les produits de soin spécifiques à utiliser, nettoyant et crème, pour ne pas endommager la peau et réduire les traces liées à l’acné.

Après l’application d’une crème hydratante adaptée, la maquilleuse préconise l’utilisation d’une base verte qui va venir absorber les rougeurs de la peau. Cette base verte pourra accueillir un fond de teint hydratant crème ou fluide mais surtout sans huile pour les peaux à tendance grasse.

Le recours au fond de teint n’ayant aucun caractère obligatoire, les jeunes filles peuvent privilégier le correcteur spécial imperfections, à ne pas confondre avec celui pour les cernes, qui sera appliqué en tapotant du bout des doigts sur les zones à camoufler. Le correcteur pourra être complété par une poudre libre ou compacte pour parfaire le teint. A toutes les jeunes filles qui souhaiteraient obtenir un effet bonne mine, la maquilleuse recommande les poudres compactes colorées.

Un maquillage qui évolue au fil de l’âge

Il est tout à fait possible et même souhaitable d’ajuster le maquillage de jeune fille au fil de l’adolescence. Le recours à certains produits cosmétiques peut s’établir de façon progressive. Morgane, chez Kiko Milano,  nous livre trois routines make-up adaptées aux jeunes filles à travers le temps.

1) Au début de l’adolescence, comme une initiation, les jeunes filles pourront se doter d’une BB crème pour conserver l’aspect naturel de leur peau. Cette dernière pourra être agrémentée d’une petite touche de blush pour donner un effet bonne mine à l’ensemble du visage. Pour les yeux, un simple mascara fera l’affaire. Pour la bouche, un gloss légèrement teinté ou un rouge à lèvre nude.

2) Au milieu de l’adolescence, le teint peut être entretenu à l’aide d’un fond de teint fluide rehaussé par un soupçon de blush. Le bronzer en poudre peut se substituer au blush pour réchauffer le teint avec un effet hâlé naturel. Il devra être appliqué en formant un trois en partant des tempes vers les pommettes pour finir au niveau de la mâchoire. Les yeux seront soutenus à l’aide de mascara et les lèvres pourront porter des teintes plus marquées telles que le nude rosé, le prune rosé ou bien encore le marron clair.

3) A la fin de l’adolescence, si la peau est en bon état, un fond de teint fluide suffira à parfaire le teint. Il sera possible d’utiliser un khôl pour souligner le regard et des fards à estomper au doigt sur la paupière mobile, sans pour autant s’orienter vers des smoky eyes, à réserver aux soirées. Le rouge à lèvres pourra être un peu plus soutenu mais toujours en gardant à l’esprit, que pour obtenir un maquillage sobre et chic, on se maquille soit les lèvres soit les yeux mais pas les deux.

Les grands interdits du maquillage de jeune fille

Pour arborer un maquillage de jeune fille léger, il y a les bons gestes et routines à adopter mais aussi quelques faux pas à absolument éviter. Souvent à l’origine de gros ratés, le fond de teint compact est à proscrire car, trop épais, il offre un résultat disgracieux. Il est formellement interdit d’oublier de se démaquiller avant de se glisser au lit et d’oublier d’hydrater sa peau avant le maquillage et après s’être démaquillée. Une peau mal entretenue est un terrain à imperfections qu’il sera d’autant plus difficile à maquiller, alors autant anticiper. Pour les jeunes filles aux yeux sensibles, on se penche avec rigueur sur le tube de mascara, avec lequel à l’avenir, il faudra arrêter de faire des appels d’air pour essayer de récupérer de la matière au fond du produit. En effet, racler le contenant pour récupérer de la matière sur la brosse favoriserait la prolifération de bactéries à l’origine de conjonctivites et autres désagréments oculaires.

Les indispensables d’une trousse beauté de jeune fille

Pas la peine d’envahir la salle de bains avec une multitude de produits cosmétiques pour se constituer une trousse de beauté à rendre jalouses les copines. Les atouts d’un maquillage réussi résident dans des produits basiques bien choisis. Pour cela, si on est une peau jeune sans problème, on opte tout d’abord pour un tube de BB crème. Les peaux à problèmes, elles, favoriseront une crème anti-imperfections à laquelle pourra s’associer un bon fond de teint fluide. Les peaux réactives ou sujettes aux boutons compléteront leurs achats avec un correcteur base verte, à appliquer en complément de leur crème hydratante.

Un teint qui s’entretient passe aussi par l’acquisition d’un démaquillant efficace, eau micellaire, lait, lotion en fonction des goûts et d’un bon nettoyant, pain dermatologique ou gel pour ne pas assécher la peau mais à utiliser quotidiennement, avant l’application de maquillage et une fois celui-ci retiré. A cela pourront s’ajouter, un mascara et un gloss légèrement coloré, prémices d’un maquillage qui deviendra bien assez tôt, plus sophistiqué.

Les cosmétiques et techniques de maquillage à éviter

Il est préférable d’exclure les produits à base de parabène et silicones et de s’assurer que les produits privilégiés sont non-comédogènes. Certaines techniques de maquillage sont aussi à laisser aux plus aguerries, comme le contouring par exemple qui permet de sculpter le visage par un jeu d’ombres et de lumières. Les khôls, blushs et rouges à lèvres prononcés resteront en rayon pour éviter les yeux trop charbonneux, les joues maladroitement fardées et la bouche trop marquée. Quant aux sourcils, il est préférable de les remettre entre les mains d’un professionnel si ces derniers ont besoin d’être légèrement épilés ou tout simplement, d’opter pour un fixateur incolore afin de les dompter.

Les clés d’un maquillage de jeune fille réussi

Du côté de chez Kiko, la maquilleuse professionnelle est formelle : le plus important pour un maquillage de jeune fille c’est « d’utiliser des produits qui ont un rendu le plus naturel possible ». Mettre l’accent sur le teint, s’entraîner en utilisant les bons pinceaux sont tout autant de facteurs de réussite. Quant aux bons produits et ustensiles, ils seront eux-aussi, les garants d’un résultat harmonieux.

Tags:
beauté
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-MAYLINE-MIRACLE-EMMANUEL TRAN
Agnès Pinard Legry
La guérison de Mayline, le miracle attribué à Pauline Jaricot
2
Brother, Sister, Family
Edifa
Parents, évitez ces erreurs avec votre aîné
3
Mathilde de Robien
Après des infidélités et une séparation, comment Jésus a finaleme...
4
Anna Gebalska-Berekets
Sœur Julie, l’ange de la bonté des camps nazis
5
Mathilde de Robien
Mode d’emploi pour prier le chapelet
6
Mathilde de Robien
La plus belle question à poser à votre conjoint le soir en rentra...
7
ROSE
Robert Cheaib
Avant de tomber amoureux, mariez-vous !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement