Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La prière secrète d’un évêque pour demander pardon pour les scandales dans l’Église

Partager

"C’est parce qu’en vérité, nous sommes impardonnables, qu’il nous est si difficile de demander pardon à nos victimes." Face aux affaires de pédophilie et d'abus sexuels qui entachent l'Eglise, la prière reste irremplaçable. Il ne faut pas l'oublier parallèlement aux nécessaires mesures temporelles qu'il convient de mettre en place.

Note de la Rédaction : cette prière, qui nous fut confiée sous le sceau du secret, entend traduire fidèlement les états d’âme d’un homme de Dieu qui a remis humblement entre les mains du Seigneur une affaire qui dépasse l’entendement. Avec lucidité, confiance et espérance. 

 

Dieu notre Père,
Des profondeurs du piège où nous sommes tombés, nous crions vers Toi !
Ne nous abandonne pas, nous, ton clergé, dans cette épreuve.
Nous t’en prions, dis-nous comment nous pourrions bien être pardonnés
Et retrouver avec la paix du cœur, la confiance du monde.

 

Nous n’osons pas demander pardon à tous les humbles, tous les petits,
Tes enfants bien-aimés, qui ont été trop souvent scandalisés
Par notre faiblesse devant les tentations du pouvoir, de l’argent et du sexe.
Et dire que Tu nous as consacrés pour les guider et les sanctifier !

 

Nous n’osons pas demander pardon aux brebis que Tu nous as confiées
Pour les élever vers ce qui est beau, ce qui est bien et ce qui est vrai
Et que nous avons livrées aux mains perverses de loups ravisseurs,
Quand ce n’est pas nous-mêmes qui les avons initiées au pire.

 

Nous n’osons pas demander pardon à nos victimes.
Et pas seulement les enfants, mais aussi les innombrables adultes
Qui ont été manipulés spirituellement, en ton Nom !
Pour assouvir jusqu’aux plus abjectes convoitises.

 

Seigneur, Toi qui es trois fois Saint, peux-tu comprendre cela ?
Après avoir abusé ou trahi en nous recommandant de Toi
Ces hommes et ces femmes de bonne volonté qui avaient confiance en nous,
Comment serions-nous crédibles, en leur demandant pardon ?

 

Oui, Père très Saint, au lieu de servir les fidèles de ton Église,
Nous nous sommes comportés à leur égard comme les dignitaires d’un parti
Qui cherchent à se maintenir au pouvoir, à tout prix,
Et qui, coûte que coûte, se protègent les uns les autres.

 

Aussi bien, Seigneur, Dieu de mon salut, tu comprends notre problème :
C’est parce qu’en vérité, nous sommes impardonnables,
Qu’il nous est si difficile de demander pardon à nos victimes.

 

Mais Dieu de Miséricorde, Tu nous as promis que Toi,  tu nous pardonnerais
Comme nous-mêmes nous aurons pardonné à ceux qui nous ont fait du mal.

 

Pitié Seigneur, Père infiniment bon :
À qui irions-nous pour trouver le pardon et la paix,
Sinon à Toi qui a envoyé l’Esprit saint pour la rémission des péchés ?
J’espère Seigneur, j’espère : près de Toi seul se trouve notre rachat.

 

Il est vrai Père que nous ne méritons plus d’être appelés tes ministres,
Mais par Jésus ton Fils, nous te supplions d’entendre notre cri :
Par Lui qui a vaincu définitivement le péché : sauve-nous !
Par Lui qui a annoncé l’évangile : convertis-nous !
Par Lui qui a réconcilié l’humanité avec Toi : pardonne-nous !
Par Lui qui nous a envoyés servir en ton Nom :
Fais que notre conversion porte un fruit digne de notre repentir.
Ainsi soit-il.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]