Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Quand célèbre-t-on l’Ascension ?

ASCENSION
Partager

Quarante jours après Pâques, les chrétiens fêtent l’Ascension, soit la dernière rencontre de Jésus avec ses disciples après sa Résurrection et sa montée au Ciel.

L’Ascension symbolise un nouveau mode de présence du Christ, à travers les sacrements et en particulier l’Eucharistie, après sa résurrection. Il s’agit également du début de l’Église et de sa « mission » de propagation de la foi catholique par les apôtres.

C’est une date prisée car elle permet habituellement pour ceux qui le peuvent de profiter du jour férié pour faire le pont de l’Ascension et ainsi bénéficier d’un long week-end de quatre jours.  Cette date qui n’est pas fixe dans le calendrier, tombe forcément un jeudi et peut avoir lieu entre le 30 avril et le 3 juin, selon les années. Bien que la Révolution française ait voulu abolir les fêtes chrétiennes, le Concordat signé en 1801 par Napoléon Bonaparte avec le pape Pie VII, rétablit quatre fêtes chrétiennes dans le calendrier : Noël, l’Ascension du Christ, l’Assomption de Marie (15 août) et la Toussaint. Et malgré la séparation de l’Église et de l’État de 1905, ces quatre dates demeurent chômées dans l’ensemble de l’Hexagone.

Enfin, ne pas confondre Ascension et Assomption. Cette dernière concerne en effet Marie, la mère de Jésus et se fête le 15 août.

Marie Le Goaziou

En images : les 10 plus belles représentations de l'Ascension
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]