Aleteia

Musique. Voilà ce qui arrive quand vous demandez à votre mari compositeur d’écrire une chanson pour vous

Partager
Commenter

Une belle histoire d'amour, en chanson.

Dédiée à sa femme, la chanson « Lay Down » de Mike Mangione – tirée de l’album Three Days – parle de cette réalité aussi commune que profonde qu’est l’amour.

Dans une interview exclusive accordée à Cecilia, Mike a révélé ce qui l’avait inspiré et aidé à écrire sa chanson.

Cecilia : Pouvez-vous nous expliquer ce que raconte votre chanson « Lay Down » ?
Mike Mangione : Cette chanson est une belle histoire d’amour racontée en trois minutes : un jeune homme tombe amoureux, il courtise la demoiselle, et ils se marient. Le jeune homme passe par l’enthousiasme et le choix d’aimer, de l’engouement au moment où l’amour s’apaise, jusqu’à sa mort à la fin de la chanson. C’est le désir qui les rassemble et c’est l’amour qui les maintient unis : c’est une préfiguration du mariage avec Dieu.

Qu’est-ce qui vous a inspiré lors de l’écriture de cette histoire d’amour ? Pourquoi avoir décidé d’en faire une chanson ?
Ma femme m’a souvent demandé : « Est-ce que tu pourrais m’écrire une chanson ? » Et je lui répondais que chaque chanson que j’écrivais était pour elle. (Mike rit). Mais cette chanson… je l’ai vraiment écrite juste pour elle.

Par cette chanson, que cherchez-vous à dire sur l’amour et le mariage ?
Face à nous, nous avons le rêve du bonheur absolu et la peur de l’agonie totale : la clef de tout cela est de trouver la vraie joie. Cette chanson voulait mettre en valeur la joie du mariage, qui est différente du bonheur ou de la tristesse.

Pour vous tenir au courant de l’actualité de vos artistes préférés et découvrir de nouvelles chansons chaque jour, suivez Cecilia sur Facebook.

Partager
Commenter
Mots-clés
ceciliamusique
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]