Aleteia

Et si vous repensiez votre sexualité grâce aux conseils de Jean Paul II ?

kristina-litvjak/unsplash
kristina-litvjak/unsplash
Partager
Commenter

Forum Wahou du 11 et 12 mars 2017 : un week-end pour découvrir ce que dit l'Église sur le corps et la sexualité.

« Le corps (…) a été créé pour amener dans la réalité visible du monde le mystère caché de toute éternité en Dieu, et ainsi en être le signe. »  Jean-Paul II, Audience du 20 février 1980, TDC 19,4.

Découvrant Eve, Adam s’exclame « voici la chair de ma chair et l’os de mes os ! ». « Wahou ! », en quelque sorte… Les Forums Wahou ! organisent partout en France, et toute l’année, des week-ends pour faire découvrir et parler de « la Théologie du corps » selon Jean Paul II. Ces rencontres s’adressent à tous ceux (mariés, fiancés, en couple, célibataires, consacrés, …) qui voudraient réfléchir sur leur sexualité, à la lumière de l’enseignement de saint Jean Paul II.

Qu’est-ce que la « Théologie du corps » ?

La « Théologie du corps » fait référence aux 129 conférences données par le pape Jean-Paul II lors de ses catéchèses du mercredi sur la place Saint-Pierre, de septembre 1979 à novembre 1984. Il s’agit du premier enseignement majeur de son pontificat et du plus long enseignement jamais donné par un pape sur le même sujet.

Jean Paul II, tout en restant fidèle à la longue tradition de l’Église, notamment en ce qui concerne les conclusions morales, va toutefois proposer un enseignement renouvelé, en partant du point de vue de Dieu pour faire une véritable théologie de la sexualité et du mariage.

Ces catéchèses développent une vision de l’homme « vraiment positive, loin du manichéisme ou de la crainte du corps que la société prête parfois, à tort, à l’Église », tel que les décrit George Weigel, biographe de Jean-Paul II. Pour cela, le Pape évoque l’homme originel, « au commencement », tel qu’il a été créé et voulu par Dieu, avant de décrire l’homme tel qu’il est aujourd’hui, après le « péché originel », et le plan de Dieu pour son avenir. Il montre ensuite comment les vocations du mariage et du célibat éclairent notre identité et notre appel à vivre de l’amour de Dieu.

Wahou !

Les forums Wahou ont pour vocation de faire connaître les enseignements du Saint-Père et de les faire vivre. Ma sexualité, mes désirs, ont-ils une signification ? Se marier, cela a-t-il encore un sens aujourd’hui ? Quelle est ma raison d’être ? Le sens de ma vie ? Que dit l’Église sur le corps et la sexualité ? Pour vivre une belle expérience de découverte ou d’approfondissement de la vision chrétienne de la sexualité dans des termes actuels, pour tous âges, et tout état de vie, les Forums Wahou organisent des week-ends dans de nombreux diocèses, un peu partout en France.

Le week-end prochain (11 et 12 mars), un Forum Wahou se tiendra en la paroisse Saint Jean-Baptiste de Belleville, dans le 19e arrondissement de Paris.

Au programme, des enseignements sur les fondamentaux par des intervenants de qualité, comme le père Alexis Leproux, le père Matthieu Rougé ou encore Hélène Perez, formatrice en méthode naturelle de régulation des naissances. Ces enseignements se dérouleront en alternance avec des témoignages aidant à voir comment la « Théologie du corps » peut s’incarner dans notre vie.

Stanislas Choné, qui fait partie de des organisateurs de l’événement, se souvient d’un couple ayant participé à un week-end Wahou, lui dire quelque temps après : « Ce forum a eu un impact foudroyant sur notre vie et a complètement changé notre couple dans son intimité ». Mais aussi, des ateliers, pour approfondir le rapport au corps, pour partager là où nous sommes. Et bien sûr, des temps de partage et de prière. Enfin, les organisateurs promettent une surprise à la fin du week-end, Aleteia ne vous en dit pas plus !

Pour vous inscrire, c’est ici !


Lire aussi : Vidéo. Jean-Paul II, la théologie du corps et l’amour humain dans le plan divin


Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]