Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 28 juillet |
Saint Samson
home iconFor Her
line break icon

« Dépêche-toi ! » ou comment partir à l’heure le matin ?

Dépêche-toi ! Ou comment partir à l'heure le matin.

©shutterstock

©shutterstock

Caroline Mesnil - Mathilde de Robien - Publié le 28/02/17

En tête des petites phrases prononcées par les parents, "Dépêche-toi !" figure dans le top 5 et fait pourtant un flop si l'on considère les résultats obtenus. 3 pistes pour rayer cette expression de notre langage et réussir, sans stress, à partir à l'heure le matin.

Selon le Baromètre Kinder de la relation parents-enfants (étude Ipsos de janvier 2017 donnant la parole séparément aux enfants et aux parents), « Dépêche-toi ! » apparaît dans le top 5 des phrases les plus souvent énoncées par les parents. Et pourtant l’enfant est-il plus rapide dans l’exécution des tâches ? Le docteur Daniel Marcelli, pédopsychiatre, souligne : « plus, en tant qu’adulte on est pressé, plus l’enfant ralentit !  »

La tension autour de la gestion du temps se fait ressentir dans les interactions parents-enfants. 60 % des parents pensent que la vie va trop vite, ils manquent de temps au quotidien et se sentent de plus en plus dépassés. Or 96% des parents interrogés déclarent que les moments passés en famille sont ceux qu’ils préfèrent. Mais au quotidien, 47% de ces mêmes parents se sentent stressés voire très stressés et 54% avouent que leur manque de patience est le trait qui les fait le plus culpabiliser. Et c’est surtout la semaine que tout se joue. Comme l’explique le pédopsychiatre Daniel Marcelli, « le temps fait pression, il y a un sentiment d’urgence permanent surtout en semaine ». Comment faire de ces matins d’école des moments de qualité, qui réjouissent les cœurs des parents et des enfants, malgré les contraintes-horaires à respecter ?

Trois pistes testées et approuvées.

1. Se lever avant les enfants

Si l’on veut vraiment changer son organisation pour des matins plus sereins, il faut faire le grand saut du lit et mettre son réveil plus tôt ! Etre prêt(e), avant le grand tourbillon du petit-déjeuner, garantit un maximum de quiétude pour soi donc de disponibilité ensuite pour les enfants. Daniel Marcelli insiste « les enfants n’ont pas tant besoin de temps en quantité qu’en qualité d’où l’importance d’avoir une disponibilité psychique. D’autant, poursuit-il,  que 85 % des parents interrogés ressentent le besoin d’avoir du temps pour eux ! » Astrid, mère de 4 enfants, affirme : « J’ai besoin de ce temps pour moi, pour m’habiller, me maquiller, prendre mon thé tranquille, et prier, avant que les enfants ne se lèvent. Sinon, je suis un dragon ! ».

2. Préparer un maximum de choses la veille

Quel gain de temps et quelle économie de stress que de préparer les affaires la veille à commencer par ses propres habits. « Ce qui est important pour un enfant , assure Daniel Marcelli, c’est d’avoir une maman heureuse et disponible.  » C’est, depuis peu, le cas de Coralie. « Depuis que je consulte ma penderie le soir, s’amuse-t-elle, je ne fais plus ma crise de « Je n’ai rien à me mettre » le matin ! J’évite ainsi les essayages multiples en catastrophe qui avaient le don de me stresser avant le départ école-bureau d’autant qu’ils se terminaient toujours par un vieux jean ! » Préparez les vêtements de ses enfants à l’avance, qu’ils s’habillent seuls ou pas, en les faisant participer, évite aussi les changements de dernière minute et les caprices qui les accompagnent. Autre astuce, mettre la table du petit-déjeuner tout de suite après avoir débarrassé le dîner. Certes ce n’est pas très glamour mais c’est  franchement efficace. Ce sont quelques minutes de gagnées et le matin, les minutes sont précieuses !

3. Diviser le temps

Pour bien gérer son temps le matin, il est indispensable de se donner des limites très précises. « Les enfants doivent comprendre les rythmes de la vie assure le pédopsychiatre Daniel Marcelli. Il y a bien une qualité d’organisation du temps à trouver. » Une horloge fixée au mur permet de consulter l’heure plus discrètement qu’une montre au poignet. A telle heure, on doit avoir terminé le petit-déjeuner, tant pis pour celui qui n’a pas fini sa tartine. A telle heure, ils doivent être tous habillés… Ce chrono matinal permet de toujours savoir si l’on est dans les temps ou pas.  Et de pouvoir rectifier le tir… juste à temps !

Tags:
ÉducationEnfantsorganisation
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
2
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
3
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
4
POPE FRANCIS
La rédaction d'Aleteia
Une indulgence plénière accordée ce dimanche 25 juillet
5
Christophe Dickès
Traditionis Custodes : « La diversité des rites fait la richesse ...
6
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
7
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement