Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 05 décembre |
Saint Gérald
home iconPerles du Web
line break icon

Dans cette situation, Jésus ne vous sera d'aucun secours

© Shutterstock

© Shutterstock

Patricia Karpiak - Publié le 20/02/17

Il semblerait que les chrétiens ne soient pas toujours bien protégés.

Nombreux sont ceux qui utilisent un mot de passe pour protéger leurs données. Scellées par d’innombrables combinaisons, elles semblent être en sécurité. En êtes-vous vraiment sûr ? En effet, les mots de passes choisis sont souvent en rapport avec notre entourage, nos goûts… et même nos croyances. Beaucoup sécurisent leur ordinateur par des mots de passe tels que « Jésus » ou des chiffres correspondants à des versets de la Bible.

Selon de nombreuses études, les combinaisons comprenant notamment le mot « Jésus » sont majoritairement utilisées chez les chrétiens, ce qui rend le mot de passe facilement décryptable. Les hackers peuvent très vite trouver le code de ces personnes grâce aux indices révélés sur les sites chrétiens que l’on visite, les discussions que l’on dirige, les documents que l’on enregistre ou télécharge.

Parmi les Américains sondés en 2009 ayant déjà été piratés, plus de 20 000 d’entre eux utilisaient dans leur combinaison le mot « Jésus », et plus de 20 000 autres utilisaient des mots de passe tel que « ciel », « foi », « béni » ou « Christ ». D’autres comme  « ilovejesus », « ilovegod » ou « psalm » sont aussi très choisis pour protéger les données des Américains. En tout, plus de 75 000 personnes codent leur ordinateur avec des mots faisant allusion à la foi chrétienne.

Il est donc fortement conseillé de trouver des mots de passe comportant beaucoup de caractères, une combinaison difficile à décrypter et des mots ne venant pas à l’esprit en première ligne.

Les codes comme « jesus777 », « jesus1234 » ou « jean316 » se révèlent donc peu protecteurs pour les fichiers stockés.

Voici la preuve que Jésus veille sur nous… mais pas sur nos données numériques !

Tags:
jesus
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
saint sulpice messe
Agnès Pinard Legry
Une nouvelle jauge "contraignante" mais "appl...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
La rédaction d'Aleteia
Benoît XVI : "Le Seigneur m’a retiré la parol...
EMMANUEL MACRON
Henri Quantin
Les catholiques sont des "citoyens exemplaire...
groupe de louange
La rédaction d'Aleteia
Humour : et vous, "parlez-vous le catholique"...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement