Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 20 juin |
Saint Silvère
home iconCulture
line break icon

En images. L’impressionnante toiture métallique de la basilique Saint-Denis

© MAM

La structure métalique des combles installée au XIX eme siècle par l'architecte Francois debret dans la basilique Saint Denis. Saint Denis (93), France. © MAM

Marc-Antoine Mouterde - Publié le 18/02/17

Une réalisation colossale commandée par le roi Louis-Philippe.

C’est le retentissement médiatique du foudroiement, en 1837, de la flèche nord de la basilique Saint-Denis qui pousse le roi Louis-Philippe à se re-passionner pour les travaux de restauration et de réaménagement de l’édifice qui avaient été initiés en 1806. Ces travaux, souhaités par Napoléon Bonaparte, avaient pour objectif l’installation du tombeau de l’empereur dans la crypte carolingienne.

Ainsi, le 8 décembre 1842, un projet de réaménagement des combles (charpente métallique en fer et couverture en cuivre) est saisi par le conseil des bâtiments civil. C’est l’architecte François Debret, en charge du projet depuis 1813, qui va s’occuper de ce chantier. Il dispose d’un budget de 400 000 francs pour mener à bien l’opération. Construire une toiture métallique sur une surface comme celle de la basilique Saint-Denis n’est pas chose courante. À cette époque le seul exemple connu est celui de la toiture de la cathédrale de Chartres. À la demande du ministre, François Debret va étudier la toiture de l’édifice sous toutes ses coutures.

Les résultats de son travail sont concluants et les travaux peuvent commencer en 1844. Ils s’achèveront à la fin de l’année 1845. C’est aussi à cette date que François Debret arrête de travailler à la restauration de la basilique. Il y aura consacré 32 ans de sa vie. Eugène Violet le Duc prend la suite ce qui permettra d’achever les travaux de restitution de la basilique.

Tags:
BasiliqueÉgliserestauration
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
COUPLE, LOVE, SMILE
Edifa
Ces petits gestes d’amour sont plus importants que des « Je t’aim...
2
Agnès Pinard Legry
Les punchlines de Mgr Aupetit face à Jean-Jacques Bourdin
3
NEWBORN
Mathilde de Robien
Douze prénoms de pape vraiment canon pour un petit garçon
4
Timothée Dhellemmes
[Vidéo] Guillaume Warmuz, l’ancien footballeur qui a répondu à l’...
5
Anna Gebalska-Berekets
Ces paroles à dire (et à ne pas dire) à un proche atteint du canc...
6
Wedding engagement ring - Woman
Edifa
Doutes sur son mariage : Dieu voulait-Il pour moi ce conjoint&nbs...
7
avgustin irena maucec
La rédaction d'Aleteia
Augustin et Irène, 25 ans de fidélité malgré le handicap
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement