Aleteia

PSG-Barça : Thiago Silva compte sur l’aide de Dieu !

© AFP PHOTO / FRANCK FIFE / AFP PHOTO / FRANCK FIFE
Paris Saint-Germain's Brazilian defender Thiago Silva reacts after missing a shot during the French L1 football match between Paris Saint-Germain (PSG) and Toulouse (TFC) on February 21, 2015 at the Parc des Princes stadium in Paris. AFP PHOTO / FRANCK FIFE / AFP PHOTO / FRANCK FIFE
Partager
Commenter

La prière serait-elle le dernier recours pour l'équipe de football parisienne ?

Alors que les réseaux sociaux fleurissent de cœurs, de paillettes et de licornes, cette soirée de la Saint-Valentin va être un déchirement pour de nombreux amoureux du sport…

Sauf si vous êtes prêt à tester votre couple ou que votre conjoint est aussi supporter que vous ?

Toutefois il faut être bien accroché pour être supporter du PSG ce soir. L’équipe de la capitale a peu de fois fait chuter le Barça. La dernière victoire remonte à 2014 avec une victoire 3-2. Thiago Silva, le défenseur brésilien qui devait être titulaire face au FC Barcelone, n’est lui même pas très rassuré.

Le 13 février, il se confiait au journal catalan El Mundo Deportivo : « C’est très compliqué pour n’importe quelle défense. C’est quasiment impossible de les arrêter. Il va falloir être concentré au maximum, les empêcher tant que possible d’avoir le ballon et prier Dieu ». Le capitaine du PSG ne pourra finalement pas disputer le huitième de finale aller de la Ligue des champions en raison de douleurs musculaires. La bonne nouvelle c’est qu’il pourra prier avec plus de ferveur pour que l’équipe gagne face au Messi, et passer un cap décisif en Champions League.

Ce n’est pas la première fois que Thiago Silva évangélise. Originaire de Rio, il est considéré comme l’un des meilleurs défenseurs du monde. Alors qu’il souffrait de problèmes respiratoires à l’âge de 20 ans, les médecins détectent une tuberculose. Une grosse opération doit avoir lieu pour le maintenir en vie. Quatre mois plus tard, il est guéri. Pour lui sa guérison n’est pas due au hasard : « Dieu m’a sauvé », confie-t-il.

Encore une fois sa déclaration n’est pas passée inaperçue !

Alors Dieu peut-il favoriser une équipe ? Le père de Gouvello, ancien recteur de Rocamadour, répondait ceci la veille d’un match de rugby : « Moi, mon job c’est de prier et donc je vais prier pour eux, pour ceux qui vont les soutenir mais je ne peux pas vous garantir qu’ils gagnent. On va demander d’abord qu’ils jouent bien, que les matchs soient beaux et que l’on y prenne beaucoup de plaisir. Qu’il y ait une très bonne ambiance et puis que… effectivement si jamais nous pouvons gagner ça serait une bonne idée ». Espérons qu’il ne fasse pas de même en face pour éviter le match nul !

En cas d’extrême urgence, vous trouverez ci-dessous une prière à adresser à sainte Rita, patronne des causes désespérées :

Sous le poids de la douleur, j’ai recours à vous sainte Rita, si puissante auprès de Dieu, avec la certitude d’être exaucé. Libérez mon pauvre cœur des angoisses qui l’oppressent et rendez la paix à mon esprit accablé.

Vous qui avez été établie par Dieu comme l’avocate des causes désespérées, obtenez-moi la grâce que je demande : [Demander la grâce que vous désirez].

Si mes péchés constituent un obstacle à l’accomplissement de mes prières, obtenez-moi de Dieu la grâce du repentir et le pardon dans le sacrement de la réconciliation.

Ne permettez pas que je répande plus longtemps des larmes d’amertume.

Ô Seigneur, récompensez mon espoir en Vous et je ferai partout connaître la grandeur de Votre miséricorde envers les affligés.

Ô Rita, épouse admirable du Crucifié qui vous fit don d’une des épines de sa couronne, aidez-moi à bien vivre et à bien mourir.

Amen

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]