Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le cadeau du pape François pour la Saint-Valentin

© Shutterstock
© Shutterstock
Partager

Si vous voulez sacrifier à la tradition du cadeau de Saint Valentin, offrez le ciel et rien de moins !

On l’entend partout chaque année, comme excuse pour ne rien s’offrir ou bien comme bon mot pour les cœurs célibataires : « De toute façon, la Saint-Valentin, c’est une fête commerciale ». Il est vrai que le monde moderne en a fait une fête prétexte à la consommation. Et quand bien même on voudrait essayer d’y redonner un sens chrétien, la chose n’est pas aisée : saint Valentin est un prêtre, martyr des premiers siècles…

Pourtant nous n’y couperons pas : la Saint-Valentin est le jour tout choisi pour offrir à sa tendre moitié un cadeau bien pensé. Nous y avons réfléchi pour vous, et voici un compromis pour célébrer bellement l’amour chrétien en ce tant attendu 14 février : offrez-vous Le Psautier des époux et L’Amour dans le mariage : en couple, à l’écoute du pape François. On vous donne même trois bonnes raisons de les acheter :

1. C’est un bel objet

Avant de vous en décrire l’alléchant contenu, arrêtons-nous sur l’objet lui-même, et plus particulièrement sur Le Psautier des époux : le livre a des allures de petit missel, tranche dorée, couverture rouge cardinal et signets assortis (il y en a deux d’ailleurs, petit clin d’œil de l’éditeur sans doute, qui laisse à chaque époux son marque page). Il n’est pourtant pas là pour remplacer votre missel, mais peut-être est-ce un nouveau bréviaire, la version pour laïc consacré à la belle vocation du mariage. À l’intérieur, les pages sont épaisses, les textes aérés et la police élégante est agrémentée de petites enluminures rouges discrètes. On l’imagine parfaitement trôner sur vos tables de chevet, tant comme objet de décoration que comme petit support de votre prière du soir. Et pourtant, ce n’est que l’écrin. Celui d’un objet bien plus précieux…

20161026_155226

2. Ce qu’il contient

Ce psautier est en fait un petit guide, bien fait, qui vous mènera vers la sainteté ensemble. Il se divise en 7 parties : les mystères joyeux, lumineux, ténébreux, malheureux, miséricordieux, douloureux et glorieux. Sous ces titres sont rangés d’autres titres, qui renvoient chacun à un psaume différent : « Quand le désir d’enfant a été exaucé », « Pour rendre grâce à Dieu qui veille sur notre famille », « Pour rester fort dans l’adversité », « Quand on n’a plus la force de faire face », « Pour grandir dans les épreuves », « Pour s’émerveiller du dessein de Dieu sur nous », et nous en passons des plus beaux encore.

Quant à L’Amour dans le mariage, c’est un petit livret d’environ 120 pages qui relit le chapitre 4 d’Amoris Lætitia, à la lumière de thèmes aussi divers et utiles que « la patience », « le pardon », « toute la vie, tout en commun » ou encore « violence et manipulation ». Chaque extrait de l’exhortation du pape François est agrémenté de questions qui sont autant de pistes de réflexions pour un dialogue constructif en amoureux.


Lire aussi : Comment prier à deux 


On pourra par exemple citer dans la première partie, baptisée « Notre amour quotidien », le chapitre intitulé « Sans fanfaronner », qui après avoir proposé un extrait d’Amoris Lætitia, pose aux lecteurs des questions comme « Où l’esprit de compétition peut-il conduire ? » ou encore « Comment l’humilité fait-elle partie de ma vie ? Est-ce que j’y fais attention ? ». Ces interrogations, à se poser seul ou à deux, constituent un socle solide de réflexion pour poser les bases d’une relation saine.

D’autres sujets, plus délicats, sont également abordés, tels que celui de la « violence et de la manipulation ». Les questions suggérées nous invitent alors à poser un regard lucide sur notre comportement face à l’autre : « Est-ce qu’il m’arrive de prendre conscience que j’utilise mon conjoint pour ma propre satisfaction ? ». Chaque chapitre se termine de la même façon : une bonne résolution à tirer de ce nouvel enseignement et une prière. Un programme complet en somme pour parfaire votre mariage, encore et toujours.


Lire aussi : Les 13 conseils du pape François pour un mariage solide


3. Une offre spéciale pour la Saint-Valentin

La dernière bonne raison, c’est que pour la Saint-Valentin, et pour vous encourager à lui redonner son sens chrétien, la maison d’édition Magnificat propose d’acheter ces deux livres ensemble, pour les amoureux de tout âge.

Offrir de tels ouvrages à l’être aimé, ce n’est pas simplement se débarrasser de l’obligation de la Saint-Valentin sans céder à l’appel pressant du matérialisme bête. C’est aussi un cadeau plein de sens et de promesse à celle que vous voyez dans votre épouse, ou votre époux, à celui avec qui vous souhaitez partager plus que votre vie : votre éternité.

Ne pensez pas que ces livres ne s’adressent qu’aux couples en difficulté. Les jeunes mariés fraîchement sortis de l’église peuvent déjà les lire ! Le mariage est une aventure, au même titre que le choix d’une vie de missionnaire au bout du monde pour évangéliser les tribus massaï. Les couples sont appelés à être parents, et le rôle qu’ils auront envers cette jeune génération fait d’eux les missionnaires du monde moderne. Et la vie de missionnaire est ardue, il faut l’alimenter pour se fortifier avec elle.

Alors puisque la lecture nourrit l’âme, pourquoi ne pas assortir votre invitation au restaurant de cette année avec une belle nourriture spirituelle qui renforcera votre couple ?

Pensez donc à l’offrir en l’accompagnant d’une jolie carte, sur laquelle il ne faut pas vous priver de reprendre le vers splendide et si juste que Corneille attribuait à Polyeucte s’adressant à Pauline :

« C’est peu d’aller au ciel, je veux vous y conduire ».


Pour (vous) offrir Le Psautier des époux et  L’Amour dans le mariage : en couple, à l’écoute du pape François, c’est par ici.


 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]