Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Que se passe-t-il à la mi-Carême ?

Date de la mi-carême 2017
Shutterstock
Partager

Quand fête-t-on la mi-Carême ? Savez-vous pourquoi on mange des crêpes et des beignets ce jour-là ? Aleteia vous dit tout.

La mi-carême est fêtée à la moitié du Carême, c’est-à-dire, le vingtième jours des quarante jours du jeûne avant Pâques. Cela donne l’occasion de réjouissances dues autant au besoin de récréation qu’à des réalités pratiques.

L’observation très stricte du Carême allait autrefois jusqu’à interdire les œufs. Mais il ne fallait pas faire de gâchis. Or les œufs ne se conservent que 20 jours, alors le troisième jeudi de carême, comme lors du Mardi-gras, on vidait ses réserves et on faisait des crêpes, bugnes et autres beignets ! Et durant les vingt jours suivants, on stockait les œufs en vue des fêtes de Pâques.

La mi-Carême n’a pas d’incidence dans le calendrier liturgique, mais l’église marque elle aussi une pause le quatrième dimanche de carême. Elle abandonne les vêtements liturgiques violets pour adopter le rose, couleur de l’aurore, qui préfigure la joie de la Résurrection. On appelle ce dimanche le dimanche de Laetere, le dimanche de la joie.

Marie Le Gaoziou

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]