Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 26 novembre |
Saint Innocent d'Irkoutsk
home iconCulture
line break icon

Connaissez-vous les traditions du Nouvel An chinois ?

© Pixabay

© Pixabay

Patricia Karpiak - Publié le 02/02/17

Une année sous le signe du coq !

Le 28 janvier 2017, nous avons fêté le Nouvel An Chinois et l’année du coq de feu. Le Nouvel An Chinois est une tradition asiatique qui s’est très vite adoptée en France.

Mais d’où vient cette tradition ?

Le Nouvel An Chinois est en fait une festivité de 8 jours, dont chaque journée est consacrée à une habitude populaire. Elle s’achève au bout de deux semaines, sans oublier 2 jours de préparation qui s’intègrent aussi à la tradition. Il est fêté selon le calendrier lunaire, c’est pourquoi il ne tombe jamais le même jour : sa date balance entre fin janvier et début février ; cette année c’est le 28 janvier !

À Paris, dans le 13ème arrondissement, la mairie a organisé le 5 février un défilé animé d’une danse de dragons colorée, de pétards, d’un concert, de conférences, ainsi que de projections de films.

Mais la tradition asiatique ne s’arrête pas là ! En Chine, la veille du Nouvel An, les familles se réunissent et partagent un diner où même les plats préparés ont des significations ! On donne aux enfants des « hong-bao », petites enveloppes rouges dans lesquelles les parents glissent quelques billets et aussi des biscuits de la chance qui contiennent un petit oracle pour l’année à venir… On fait dominer la couleur rouge, qui selon la tradition, est le moyen de chasser les mauvais esprits et les démons. Le 15e et dernier jour, est appelé « le jour des lanternes » ou « la fête des lumières ». Le soir, la foule défile dans les rues des villes avec des lanternes chinoises en papier, décorées des signes du zodiaque, qui sont ensuite lancées dans le ciel.

Les signes du zodiaque

Selon la légende, Bouddha aurait un jour voulut rassembler tous les  animaux afin de réordonner le monde. Seul douze d’entre eux ont répondu à son appel. Les animaux du zodiaque se succèdent donc sur un cycle de 12 ans, basé sur l’ordre de leur arrivée dans la légende. Et pourtant le cycle complet est sexagénaire ! En effet, on leur attribut aussi chaque année un des cinq éléments (bois, feu, terre, métal, eau). L’année  du coq de feu ne reviendra donc après celle-ci que dans soixante ans.

Si vous êtes signe du coq…

Les personnes nées sous le signe du coq de feu (années 1957, 2017) sont des personnes franches, honnêtes et dignes de confiance, ainsi que responsables, travailleuses et qui savent gérer leur temps. Ce sont des personnes ayant une bonne condition physique et rarement malades. Cette année peut donner du fils à retordre aux coqs mais les chiffres 5, 7 et 8 vous porteront chance, ainsi que la couleur jaune et marron. Cette année sera chargée et difficile et il faudra donner le meilleur de soi-même pour faire ses preuves !

Tags:
culturetraditions
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement